Dijon – Amiens : Coup dur pour Gouano pendant la rencontre

Prince Gouano victime de racisme

Le capitaine amiénois Prince Gouano a été victime de cris racistes lors de la rencontre des mal classés vendredi. Le match a été interrompu quelques minutes par le central de la partie.

Prince Gouano, « On est au 21e siècle, ce qui s’est passé est inadmissible ».

Prince Gouano a passé une soirée difficle lors du déplacement d’Amiens à Dijon lors de la 32e journée de Ligue 1. Le capitaine amiénois a été visé par des cris racistes pendant cette rencontre du bas de tableau. D’abord décidé à quitter la pelouse, le joueur de 25 ans a finalement terminé le match qui s’est soldé par un nul (0-0).

« On est au 21e siècle, ce qui s’est passé est inadmissible, a ensuite livré Gouano à BeIN SPORTS. J’ai voulu marquer le coup en demandant d’arrêter le jeu. De nos jours, nous sommes tous égaux. Nous sommes tous des êtres humains. Il faut aimer son prochain. Pour moi, c’est le mot d’ordre. Je ne lui en veux pas. L’erreur est humaine. Mais quand je vais aller voir ces supporters pour les applaudir, j’espère qu’il se souviendra de ce geste pour que demain, il transmette le bon message à ses enfants. »

Le match a été interrompu plusieurs minutes et aurait mêm pu être arrêté. Après concertation entre les capitaines, les entraîneurs des deux équipes et le corps arbitral, la partie a finalement repris, quelques minutes plus tard. « Faites bien passer le message, et si cela se reproduit, on arrête », a lancé le speaker. Aux dernières nouvelles, l’auteur des cris de singe a été identifié et interpellé. La LFP a réagit en condamnant cet acte et a apporté son soutien à Prince Gouano.