OM - Mercato : Attaquant, une perle dénichée en Ligue 1

L’ OM désormais aux trousses de Flavien Tait

L’ OM envisage de se renforcer en attaque la saison prochaine et aurait débusqué une nouvelle cible en Ligue 1. Mais la concurrence serait déjà très rude sur cet attaquant.

L’ OM fait irruption dans un dossier très disputé

L’ OM va se séparer de plusieurs joueurs à la fin de la saison. En le déclarant dans une interview accordée au Dauphiné Libéré, il n’est pas certain que Jacques-Henri Eyraud n’ait pas pensé à des joueurs comme Aymen Abdennour (fin de prêt), Tomas Hubocan et Rolando (fin de contrat), qui ne jouent jamais pour le premier ou presque les deux derniers. Des joueurs à qui on peut ajouter Clinton Njie, Nemanja Radonjic... (très peu performants).

Mais le président marseillais pourrait se voir demander un ticket de sortie par des joueurs à qui il ne penserait pas. C’est notamment le cas de Florian Thauvin, qui a déjà prévenu qu’il s’en irait en cas d’échec de l’objectif Ligue des champions, et de Mario Balotelli, dont personne ne peut assurer qu’il sera encore avec l’ OM la saison prochaine même en cas d’absence d’Europe.

Il serait alors question de recruter en attaque pour combler un éventuel départ de ces deux joueurs. Une option déjà envisagée par les recruteurs marseillais qui auraient désormais coché sur la liste de leurs cibles estivales le nom de Flavien Tait, ailier du SCO Angers. Selon le média espagnol Promunio, l’attaquant de 26 ans fait désormais partie des cibles visées par les recruteurs de l’ OM en vue du renfort de leur secteur offensif la saison prochaine.

Reste que la mission s’annonce déjà des plus compliquées. En effet, quelques jours auparavant, France Football assurait que le LOSC, le Stade Rennais, l’Olympique Lyonnais, le Betis Séville et Hoffenheim étaient également attirés par le profil de l’ailier angevin, auteur de 4 buts et de 4 passes décisives la saison dernière et de 4 buts et 7 passes décisives cette saison.

Autant conclure tout de suite que pour rafler la mise dans le dossier Flavien Tait, Jacques-Henri Eyraud et son staff devraient déployer l’artillerie lourde…