LOSC - PSG : L’incroyable échange entre Al-Khelaïfi et Luis Campos

Nasser Al-Khelaïfi a eu une vive altercation avec Luis Campos lors de LOSC-PSG.
Par JEAN-LUC D
Publié le 16 avril 2019 à 01:00 | mis à jour le 16 avril 2019 à 01:00
Résultats

Le festival offensif du LOSC face au PSG (5-1), dimanche soir en clôture de la 32e journée de Ligue 1, a été aussi marqué par la vive altercation entre Nasser Al-Khelaïfi, le président parisien, et le conseiller du patron des Dogues, Luis Campos. Le Parisien a révélé la teneur de l’échange entre les deux hommes.

Henrique s’interpose entre Al-Khelaïfi et Luis Campos.

Très remonté envers l'arbitrage, Nasser Al-Khelaïfi a voulu s'expliquer à la pause avec les arbitres et a subi la foudre Luis Campos. Selon le journal régional, le premier acte de cette altercation entre le patron du Paris Saint-Germain et le responsable du recrutement de Lille OSC a eu lieu lors de la mi-temps du match. Mécontent, Al Khelaïfi s’est adressé au quatrième arbitre en lui lançant : « Á quoi servez-vous ? Il faut monter le niveau du foot français. »

Une réaction qui n’a pas plu à Luis Campos. « Pas de pression sur l’arbitre. Ici c’est pas Paris, ici c’est Lille ! Et Lille mérite du respect ! », aurait rétorqué le dirigeant lillois. « Surpris, Nasser Al-Khelaïfi se tourne vers Campos et lui demande qui il est. ‘Sans ironie puisqu’il ne le connaît pas’, précise un témoin de la scène. ‘Et vous, qui êtes-vous ?’ lui répond Campos sans se démonter.” Pour éviter que l’altercation s’envenime, le directeur sportif parisien, Antero Henrique “intervient et prie son compatriote de ne pas s’adresser au président du PSG sur ce ton. »

Cependant, l’altercation a repris dans la tribune présidentielle lors de la deuxième mi-temps. « Le président du PSG enrage à l’idée qu’un haut responsable du LOSC lui ait à ce point manqué de respect. L’explication se poursuit pendant plusieurs minutes, mettant mal à l’aise Gérard Lopez et Martine Aubry, installés entre les deux belligérants », précise Le Parisien. Assis à côté du président parisien, Wilfrid Mbappé, le père de Kylian Mbappé, « était en revanche particulièrement amusé par cet échange musclé ».

Enfin, Luis Campos « a quitté son siège à la 85e minute, sans saluer Nasser Al-Khelaïfi », conclut le journal francilien.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp