ASSE: Cartons, Wahbi Khazri a trouvé la solution à son gros défaut

Wahbi Khazri, attaquant de l'ASSE.

Wahbi Khazri a expliqué à RMC Sport pourquoi il a maille à partir avec le corps arbitral. Ayant écopé de 10 cartons jaunes et d’un rouge, l’attaquant de l’ASSE croit avoir trouvé le moyen de ne plus se faire avertir aussi naïvement.

Wahbi Khazri, « prendre exemple sur mes coéquipiers qui arrivent à se canaliser ».

Wahbi Khazri a plusieurs fois pénalisé l’AS Saint-Étienne à cause de ses nombreux cartons jaunes et même un rouge cette saison. Il a été rappelé à l’ordre plus d’une fois par Jean-Louis Gasset.

« Neuf cartons jaunes (en Ligue 1, ndlr) pour un attaquant, ce n'est pas normal. Je lui ai dit. Il le sait et on ne fait que le lui dire. Là, il va pénaliser l’équipe. J’espère qu’il ne prendra plus d’avertissement cette saison », a avait pesté le coach des Verts après l’exclusion du meilleur buteur des Stéphanois contre le LOSC.

Revenu de deux matchs fermes de suspension, ce denier a offert deux passes décisives contre Amiens SC (2-2) et a marqué, puis délivré une offrande contre Bordeaux (3-0), dimanche dernier. Mieux, Khazri n’a pas été averti lors de ces deux derniers matchs.

Dans l’émission Le Vestiaire, il a expliqué pourquoi il se régulièrement sanctionné. « En fait, je n'aime pas l'injustice. C’est comme ça depuis que je joue au foot », a-t-il justifié d’entrée.

« Parfois, j'ai le sentiment qu'il y a une injustice et, forcément, je n'arrive pas à me contenir. Même à la télé, quand je vois des scènes d'arbitrage qui me choquent (...), des attitudes un peu arrogantes, je n'aime pas ça », a poursuivi le Tunisien.

Pour finir, il avoue qu’il sait désormais comment se comporter pour éviter des problèmes avec les arbitres et par conséquents les suspensions.

« C’est à moi de faire avec et de grandir. Après, j'ai la chance d'avoir des coéquipiers qui ont plus de matchs que moi et qui eux se canalisent, donc c'est à moi de prendre exemple sur eux », a indiqué Whabi Khazri.

Il faut noter que l’avant-centre des Verts a été très souvent sanctionné pour contestation des décisions arbitrales ou plus précisément, « désapprobations en paroles ou en actes, ou encore propos ou gestes blessants injurieux ou grossiers », selon les qualifications de la LFP.