Nantes – PSG (3-2) : La joie des Canaris après leur exploit

Les Nantais ont presque assurés leur maintien

Le Paris Saint-Germain est de nouveau tombé mercredi à Nantes. Les Nantais se sont imposés (3-2) et ont fait un grand pas en vue du maintien.

Les Nantais comptent maintenant 12 points d’avance sur le premier relégable.

Le FC Nantes ne pouvait pas laisser cette occasion. Les Canaris ont profité d’une nouvelle absence des joueurs majeurs du PSG pour lui infliger sa troisième défaite de la saison (3-2). Un résultat qui ravit les hommes de Vahid Halilhodzic, absent sur le banc pour des raisons familiales, proches du maintien dans l’élite. Les Canaris occupent la 14e place du classement et ont 12 points de plus que Dijon (18e).

« La ça y est, c'est terminé pour le maintien. Surtout, on ne pensait pas prendre des points face a l'OL et le PSG. Mais ça montre que c'est difficile de venir chez nous. Maintenant, on va essayer de prendre le plus de points possibles. On a toujours gardé cet état d'esprit. Le coach n'était pas là aujourd'hui, mais on est tous solidaires. On est une famille. Il nous a envoyé des messages de soutien. Il doit être très content et on lui offre ce cadeau », s’est réjoui le capitaine nantais Valentin Rongier au micro de Canal+.

Même son de cloche chez son coéquipier Nicolas Pallois, satisfait de s’être payé un nouveau gros après Lyon. « Ça fait un petit moment qu'on attend ça (le maintien, ndlr). On a fait une bonne semaine. On a eu les occasions pour tuer le match. L'essentiel est d'avoir pris des points. On a fait un bon pas vers le maintien. C'était une saison qui a mal commencé, avec une épreuve délicate ensuite. Ce n'était pas facile. C'est bien. Le groupe a réagi et les supporters sont derrière nous. C'est une bonne chose pour pouvoir souffler », s’est félicité le défenseur.