PSG - Mercato : Coutinho, Bartomeu répond en personne à Al-Khelaïfi

Philippe Coutinho ne quittera pas le Barça cet été.
Par JEAN-LUC D
Publié le 18 avril 2019 à 12:32 | mis à jour le 18 avril 2019 à 12:32
Résultats

En souffrance au Barça, où il ne semble pas faire partie des premiers choix d’Ernesto Valverde, Philippe Coutinho est annoncé dans le viseur du PSG pour cet été. Nasser Al-Khelaïfi serait même déjà prêt à faire une folie pour récupérer le milieu offensif brésilien. Pour la TVE, Josep Maria Bartomeu, le président du club catalan, a fait le point sur l’avenir de son joueur de 26 ans.

Bartomeu envoie balader Al-Khelaïfi pour Coutinho.

Arrivé en janvier 2018 pour 160 millions d’euros, bonus compris, en provenance de Liverpool, Philippe Coutinho n'a toujours pas pris ses marques au FC Barcelone. L’international brésilien pourrait donc quitter la Catalogne cet été après cet échec retentissant chez les Blaugrana et un rendez-vous est d'ailleurs prévu cette semaine, après le quart de finale retour de ligue des Champions face à Manchester United.

D'après le quotidien Sport, la direction barcelonaise souhaite conserver le natif de Rio de Janeiro malgré les difficultés affichées depuis de nombreux mois. Toutefois, en cas d’offre à hauteur de 130 millions d’euros, l’actuel leader de la Liga pourrait envisager son départ. Et le Paris Saint-Germain voudrait en profiter lors du prochain mercato estival.

Sur insistance de Neymar, Nasser Al-Khelaïfi serait disposé à payer ce qu’il faut pour faire venir l’ex-protégé de Jürgen Klopp à Paris. Seulement, Josep Maria Bartomeu dément toutes ces rumeurs et assure que son joueur ne bougera pas cet été.

« C’est un grand joueur, excellent, qui devient de plus en plus fort. Ce n’est pas facile de jouer au Barça. Il est là depuis un an et demi maintenant. L’entraîneur lui fait confiance. C’est un crack mondial et nous attendons beaucoup de lui. Il a un contrat et va rester au Barça. Il est différent et le Barça a besoin de joueurs différents », a expliqué le patron du Barça.

Al-Khelaïfi tient donc sa réponse sur ce dossier.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp