Rennes: Battu par Dijon, Létang en colère avant la finale contre PSG

Oliver Létang, président du Stade Rennais.

Rennes a été battu, vendredi, par le Dijon FCO (3-2), en ouverture de la 33e journée de Ligue 1. Une défaite qui a fait réagir Oliver Létang très vigoureusement. Le président a ensuite tempéré sa colère, en se projetant sur la finale de la Coupe de France contre le PSG, le samedi 27 avril prochain, au Stade de France.

Oliver Létang, « le PSG ne risque absolument rien dans cette finale... ».

En battant le Stade Rennais, vendredi, le Dijon FCO a enchainé un 3e match en Ligue 1 sans défaite. Les Bourguignons glanent ainsi de précieux points, afin de s'éloigner de la zone rouge. Contrairement aux Bretons qui chutent d’un rang au classement, soit de la 10e à la 11e place. De quoi soulever la colère d’Oliver Létang.

« Notre première mi-temps a été scandaleuse, et je pèse mes mots. C'était indigne d'une équipe professionnelle, et je ne parle même pas d'une équipe de Ligue 2 ! Aujourd'hui, je suis très, très inquiet pour le club, pour ses supporters.

On est sur une phase très dangereuse, six matchs sans victoire en Ligue 1 (soit 3 défaites et 3 nuls) », s’est inquiété le président du club breton dans des propos dans L’Équipe.

Il estime même que c’est une grosse faute professionnelle si ses joueurs songeaient déjà à la finale de la finale de la Coupe de France contre le Paris Saint-Germain, dans une semaine.

« Si c'est le cas, c'est inadmissible, inadmissible ! », a martelé le dirigeant. Car soutient-il : « le PSG ne risque absolument rien dans cette finale... ».

Pour revenir à la défaite contre le DFCO, Rennes avait pourtant réussi à revenir au score, par deux fois, avant de finalement encaisser un 3e but en fin de match (83e).