OL - Mercato : Nabil Fekir se montre gourmand, Aulas contrarié

Nabil Fekir, capitaine de l'OL.

Nabil Fekir a évoqué un bocage dans les négociations avec l’OL sur la question de la prolongation de son contrat qui expire en juin 2020. Jean-Michel Aulas avait également confirmé la tendance, tout en annonçant la reprise des négociations avec le nouvel agent du capitaine de Lyon, après le départ de Jean-Pierre Bernès. Mais les discussions s’annoncent compliquées si l’on en croit les révélations de Gilles Favard sur La chaîne L'Équipe.

Nabil Fekir réclamerait 850 000 € par mois pour prolonger.

Nabil Fekir a confirmé, jeudi, qu’il n’a pas encore trouvé d’accord avec Jean-Michel Aulas pour la prolongation de son contrat qui arrive à terme en juin 2020.

« Pas de nouveau. Il me reste un an de contrat. Les négociations n’ont pas avancé », avait-il déclaré en conférence de presse. Bien avant le capitaine de l’Olympique Lyonnais, le président avait également confirmé un statu quo.

« Il n'y a pas de discussions. Il y en a eu une avec son agent (Jean-Pierre Bernès, ndlr), qui a été refusée », avait répondu le dirigeant rhodanien début avril dans L’Équipe, au sujet des négociations pour la prolongation de Fekir.

Finalement, Bernès n’est plus le représentant de ce dernier depuis mercredi dernier.

« J’ai terminé mon contrat le 17 avril. (...) C’est un choix que Nabil a fait. C’est comme dans toutes les relations humaines, de temps en temps, il peut y avoir des divergences de vues sur un avenir, ou sur un comportement », a-t-il expliqué sur Europe 1, vendredi.

Toutefois, Aulas pourrait bien avoir du fil à retordre avec le nouveau représentant ou le clan du capitaine. En effet, Gilles Favard croit savoir que ce dernier se montre très gourmand pour poursuivre l’aventure dans son club formateur.

« On sait que Nabil Fekir veut prolonger à Lyon. Il a demandé 850 000 € par mois et un contrat de 2 ans pour son frère », a révélé le consultant. Ce dernier doute par ailleurs que le patron de Lyon accepte cette demande. Sans doute, le boss des Olympiens sera contrarié si l'information se confirme.

« Je ne pense pas que l’OL accède à ces demandes et cela crée forcément des problèmes. À 850.000 euros par mois et que tu l’as quatre ans sur le porte-bagage… Fekir a changé d’agent, s’il signe à ce tarif-là, il faut lui faire une statue », estime Favard.

Comme quoi, un accord entre les parties est loin d’être trouvé !