LOSC - Mercato : Le clan Pépé lâche une première réponse au PSG.

Nicolas Pépé, attaquant du LOSC.

Auteur d’une époustouflante saison sous le maillot du LOSC, Nicolas Pépé est dans le viseur de presque toutes les grosses formations d’Europe, le PSG notamment. L’agent de l’attaquant de 23 ans a fait le point sur sa situation à deux mois de l’ouverture du mercato estival.

Tout est encore possible dans le dossier Nicolas Pépé !

Auteur d'une saison monumentale, Nicolas Pépé ne devrait pas rester à Lille à l’issue du mercato estival qui ouvre ses portes à compter le 11 juin prochain. Si le Bayern Munich espère le recruter pour en faire le digne successeur d'Arjen Robben, en fin de contrat en juin, que l'Inter Milan a déjà transmis une offre de 60 millions d'euros aux Dogues pour s’offrir ses services, le Paris Saint-Germain pourrait faire le nécessaire pour arracher la signature de l’international ivoirien de 23 ans.

En effet, le quotidien Le Parisien explique que l'attaquant lillois fait office de priorité absolue pour Thomas Tuchel. Impressionné par « la vitesse, la polyvalence, l'adresse, le volume et le sens tactique » du protégé de Christophe Galtier, buteur et double passeur décisif lors du festival offensif du club nordiste face au PSG (5-1), dimanche dernier en clôture de la 32e journée de Ligue 1. L’entraîneur allemand souhaiterait l'intégrer à sa ligne offensive afin de la renforcer de manière durable.

Dans un entretien accordé à RTL, l’agent du joueur est sorti du silence sur l'avenir de son poulain. S'il confirme des pourparlers, Samir Khiat annonce que l’ex-Angevin n’avait pas encore choisi sa prochaine destination.

« On est en discussion avec des clubs. Aucune décision n'a été prise. Aujourd'hui, il n'y a pas de favori, que ce soit le Bayern ou un autre. Nicolas n'ira pas n'importe où. On n'est pas arrêté sur un championnat », a-t-il confié.

Sous contrat jusqu'en juin 2022, Pépé a inscrit 19 buts et délivré 11 passes décisives en 32 matches de Ligue 1 depuis le début de saison. Pour rappel, Gérard Lopez, le président du LOSC, a déjà indiqué qu'il n’ouvrira les négociations qu’à l'issue de la saison en cours, le mois prochain.

Affaire à suivre donc…