Milan AC - Lazio : Manifestations fascistes et racistes contre Bakayoko

Tiémoué Bakayoko et Franck Kessié ciblés par des fascistes et racistes romains

Tiémoué Bakayoko et Franck Kessié ont été la cible de manifestations fascistes et racistes lors du match de coupe d’Italie entre le Milan AC et la Lazio Rome (0-1).

Tiémoué Bakayoko et Franck Kessié victimes de fascisme et de racisme

Les fascistes et les racistes italiens se sont signalés lors du match entre le Milan AC et la Lazio Rome (0-1). C’était hier mercredi à l’occasion de la coupe d’Italie. Ils ont déployé une banderole en hommage à Benito Mussolini, ancien dirigeant fasciste du pays pendant la seconde guerre mondiale.

Voyant que la guerre avait tourné à ses dépens, il avait tenté de s’enfuir en se fondant dans la masse. Manque de chance pour lui, il avait été identifié par la population, arrêté et pendu par les pieds sur la place Loreto de Milan.

Dire que c’est à genre de leader que des supporters romains au visage masqué, probablement des Irriducibili, rendent hommage en ce 21e siècle.

Ensuite, c’est Tiémoué Bakayoko et Franck Kessié qui ont été ciblés par les supporters de la Lazio Rome. Ces deux joueurs du Milan AC se sont vu adresser des cris de singe par les inconditionnels lazialistes.

Les deux victimes garderont certainement de ce match un souvenir très pénible.