OL: Podium, Genesio a un plan pour déjouer le calendrier compliqué

Bruno Genesio, coach de l'OL.

L’équipe de Bruno Genesio est celle qui a le calendrier le moins favorable lors des 5 dernières journées de Ligue 1, comparativement à ses concurrents dans la course au podium, notamment l’ASSE et l’OM. Mais le coach de l’OL sait dans quel état d’esprit les Gones doivent aborder cette dernière ligne droite du championnat, afin de finir sur le podium.

Genesio, « le plus important est le terrain et les résultats » et non le calendrier !

Les trois prochaines journées de Ligue 1 seront très décisives pour l’Olympique Lyonnais (3e) qui affronte successivement les Girondins à Bordeaux dès ce vendredi (20h45), puis le LOSC le 5 mai et l’OM au Vélodrome, le 12 mai.

À la lutte pour une place sur le podium, avec Lille (2e), Marseille (5e) et l’ASSE (4e), Lyon doit assurer ses résultats pour finir à la 3e place qualificative pour la Ligue des Champions.

En tout cas, Bruno Genesio l’espère bien, lors du déplacement au Stade Matmut Atlantique, à l’occasion de la 34e journée prévue vendredi soir.

« Le plus important est le terrain et les résultats. On a un match demain qui est très important, car on joue avant tout le monde. Une victoire nous propulserait dans de très bonnes conditions », a-t-il prévenu.

En effet, Lille OSC affrontera Nîmes, tandis que les Verts et les Phocéens recevront respectivement Toulouse FC et le FC Nantes, le dimanche 28 avril.

« Il y aura des rebondissements à chaque journée. On aura notre destin entre les mains pour le podium », a rassuré le technicien des rhodaniens.

Les Gones ont certes 6 points de retard sur les Dogues, mais Genesio continue de rêver de la 2e place.

« Il y a encore une possibilité de revenir sur Lille et on doit l’avoir en tête. Il y a aussi des concurrents à nos trousses. Tout cela nous oblige à avancer », a-t-il souligné, avant de conclure par un message fort.

« J’attends une confirmation du match d’Angers, dans le contenu et le résultat avec peut-être une plus grande efficacité offensive. On est prêts pour aborder cette ligne droite ».