Stade Rennais - Mercato : Sabri Lamouchi se vide sur son limogeage !

Sabri Lamouchi, ancien entraîneur du Stade Rennais. Publié par JEAN-LUC D le 25 avril 2019 à 20:30

Après une première saison aboutie avec une qualification en Ligue Europa, une première depuis six ans, Sabri Lamouchi a été démis du banc du Stade Rennais en début d’exercice 2018-2019 pour insuffisance de résultats. Le technicien français est revenu sur cette épisode de sa carrière.

Sabri Lamouchi a mal vécu son départ !

Quatre mois après son départ du Stade Rennais, Sabri Lamouchi est revenu sur son expérience en Bretagne. Profitant d’une interview accordée au quotidien sportif L’Equipe, l’ancien patron du banc des Rouges et Noirs n'a pas caché son amertume par rapport à cette fin d'aventure qu’il a trouvé violente et injuste.

« Regarder les matchs de Rennes ? Je n’en avais pas envie. Probablement parce que ça me faisait encore mal, oui. En L1, ça ne m’a pas effleuré l’esprit, encore moins en Coupe d’Europe où j’estimais que nous étions à l’origine de cette belle aventure. (...) Mon départ ? Ç’a été violent. Violent, frustrant et injuste. C’était mon sentiment en décembre. Aujourd’hui, j’ai tourné la page et je souhaite le meilleur au Stade Rennais. J’ai été accueilli là-bas comme nulle part », a expliqué l’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire.

Toutefois, Lamouchi assure n’avoir aucune haine envers son ancien président Olivier Létang.

« Non je ne lui en veux pas. C’est lui qui m’a choisi. Quand je vois ce qui se passe dans ce monde, je serais quand même inconscient de me plaindre. Qui plus est alors que c’est un homme qui a le courage de me choisir. Et qui était probablement satisfait de m’avoir choisi. Jusqu’à un certain point puisque les choses ont changé rapidement », a-t-il ajouté.

A noter que dans ce même entretien, l’ancien milieu de terrain français a lancé un appel du pied à Jean-Michel Aulas, président de l’OL, pour la succession de Bruno Genesio.

A suivre donc…

Afficher les commentaires