Stade Rennais : Julien Stephan savoure l’exploit contre Paris

Julien Stephan a vaincu Paris Publié par Ange A. le 28 avril 2019 à 03:30

L’entraineur du Stade Rennais s’est exprimé après la victoire de son équipe samedi en finale de la Coupe de France. Julien Stephan remporte le premier trophée de sa jeune carrière d’entraineur.

Julien Stephan, « On gagne lorsqu’on ne nous attend pas ».

Le Stade Rennais a fait trembler Paris samedi en finale de la Coupe de France. Outsider face au PSG, c’est bien Rennes qui repart avec le trophée. Les Rennais sont venus à bout des parisiens aux tirs au but (6-2 ap tab, 2-2). Avant cela, les poulains de Julien Stephan ont dû combler un écart de deux buts. Une performance saluée par le technicien breton.

« C'est exceptionnel, c'est le paradoxe de Rennes, on gagne lorsqu'on ne nous attend pas. On était outsiders, mais les joueurs ont fait un match exceptionnel, plein de courage et d'abnégation. On vit de grands moments et ça vient récompenser une saison remarquable en émotions. On va la ramener en Bretagne (la coupe), et ça nous fera une grande fête. Et ça permet au club de grandir. On n'est plus des losers, mais un club qui a envie de gagner. À la mi-temps, je leur ai dit que les choses étaient en train de tourner, qu'il fallait qu'on appuie, qu'on croit en nous et qu'on reste cohérents sur notre plan de jeu. Ce match va entrer dans l'histoire. Les joueurs ont fait preuve de beaucoup de courage et de lucidité aux tirs au but. Le penalty de Nkunku qui s'envole nous libère complètement », a lâché Julien Stephan après la rencontre.

Arrivé sur le banc de Rennes en cours de saison, le technicien de 38 ans réalise une belle première en tant qu’entraineur. Le Français vient de remporter son premier trophée quelques mois seulement après son arrivée sur le banc rennais. Avant cela, il a permis au club breton de se hisser pour la première fois d’une Coupe d’Europe. Il entrera sans doute dans l’histoire en Bretagne comme celui-ci qui a mis fin à une disette de 48 ans sans sacre pour le Stade Rennais.

Afficher les commentaires