FC Nantes: Mort d' Emiliano Sala, grosse révélation de Vada

Emiliano Sala

Valentin Vada a bien des raisons de ne pas oublier Emiliano Sala mort dans l’accident de l’avion qui le transportait de Nantes à Cardiff le 21 janvier dernier. Le milieu de terrain argentin raconte l’affinité qu’il avait avec l’ex-attaquant du FC Nantes, la forte émotion à l’annonce de son décès, le geste en hommage au disparu et prend une décision concernant ce dernier.

Vada, « désormais, je joue aussi pour mon ami Emiliano Sala ».

Valentin Vada et Emiliano Sala ont bien démarré leur carrière en Argentine, précisément au Proyecto Crecer, un club partenaire des Girondins. Ils sont côtoyés 4 ans (2006-2010), avant de se retrouver à Bordeaux. Alors que son compatriote et ami a disparu de façon tragique en janvier 2019, le milieu de terrain de 23 ans raconte ses souvenirs avec ce dernier.

« Emiliano Sala, c’était mon ami, mon frère. À Bordeaux, on était inséparables. Il venait manger chez mes parents, mon père l’avait coaché en Argentine. C’était un fils pour lui. Il lui avait dit qu’il irait à Bordeaux pour devenir professionnel. Emi ne le croyait pas, alors mon père lui avait promis qu’il lui paierait même le billet d’avion », a témoigné Vada dans le Maillot Vert, le Programme.

« Ce but que j’ai marqué contre le SM Caen, il est pour Emiliano Sala. Quand j’ai marqué à Caen, j’ai embrassé mes protège-tibias où il y a une photo de lui, le numéro 9 et le drapeau argentin.

J’avais la rage, comme lui l’avait sur le terrain », a-t-il raconté ensuite, avant de revenir sur l’émotion vécue à l’annonce de la mort de l’ancien-buteur de du FC Nantes transféré à Cardiff City.

« J’ai reçu un coup de couteau dans le cœur quand j’ai appris la nouvelle. J’attends toujours son appel pour me dire qu’il est bien arrivé à Cardiff. C’était quelqu’un de bien. Désormais, je joue aussi pour lui », a fait savoir le milieu de terrain de Bordeaux prêté à l’ASSE.