FC Nantes - Mercato : Un gros coup défensif à zéro euro dévoilé !

Le FC Nantes est passé tout près du recrutement de Mexer

Pour se renforcer en défense centrale, le FC Nantes était sur la piste d’un arrière doté d’une grande expérience et en fin de contrat à Rennes. La cible confirme l’intérêt des Canaris, mais aussi de Reims, Amiens et d’un mythique club étranger. Finalement, le joueur de 30 ans a préféré rejoindre Bordeaux.

Le FC Nantes a raté Mexer libre de tout engagement !

En fin de contrat au Stade Rennais et très courtisé avant même l’ouverture du mercato d’été, Edson André Sitoe, plus connu sous le nom Mexer, a tourné le dos au FC Nantes qui lui avait témoigné un réel intérêt. Cependant, il avoue qu’il a écouté tous les prétendants avant de se décider.

« J’ai reçu des propositions fermes de beaucoup de clubs, dont Nantes, Reims, Amiens, Istanbul Basaksehir (Turquie) où j’aurais pu gagner énormément d’argent, mais ce n’était pas ma priorité », a expliqué le défenseur de 30 ans, dans Ouest-France.

Un historique club écossais et son emblématique manager étaient également sur les rangs pour récupérer Mexer librement. Mais ce dernier a décliné l’offre.

« Il y a aussi les Glasgow Rangers et j’ai été très honoré que Steven Gerrard se déplace jusqu’à Rennes pour me rencontrer. Comme j’étais en fin de contrat, j’ai tenu à écouter tous les gens qui s’intéressaient à moi », a appris l'international mozambicain qui s’est finalement engagé avec les Girondins, pour 4 saisons.

La cible du FC Nantes souhaitait pourtant poursuivre l’aventure avec le club breton où il évolue depuis 2014.

« J’ai commencé à recevoir beaucoup de propositions, de France et de l’étranger. Je l’ai fait savoir aux dirigeants rennais, en leur disant que mon souhait et ma priorité étaient toujours d’avoir une prolongation ici.

Les propositions des autres clubs, notamment sur la durée du contrat, étaient plus sécurisantes pour moi et ma famille », a justifié le néo-Bordelais. Passé à côté du transfert de Mexer, le FC Nantes a finalement prolonger le contrat de Nicolas Pallois.