OM - Mercato : Eyraud prépare une belle revanche contre le PSG

L’ OM vise toujours un joueur du PSG

Le PSG est un monstre, tant sur la pelouse que pour son budget mercato. Mais il en faudrait beaucoup plus pour faire reculer l’ OM prêt à lui jouer un sale tour ce été.

L’ OM déterminé à se mesurer au PSG cet été

Le PSG domine le football français de la tête et des épaules depuis l’arrivée de Nasser Al-Khelaifi et de son staff. Mais pour ce qui est du recrutement, l’ OM n’a pas du tout l’intention de se faire manger par son éternel rival parisien.

Alors que les recruteurs de l’ OM seraient attirés par son profil pour concurrencer Steve Mandanda la saison prochaine, ceux du PSG voudraient également enrôler Keylor Navas, à qui Zinédine Zidane préfère désormais Thibault Courtois. Un affront que l’ OM n’aurait pas l’intention de tolérer au PSG.

Pour ce faire, la meilleur façon de se venger ne serait-elle pas de débaucher un joueur dans les rangs même PSG ? C’est cette conclusion à laquelle en seraient arrivés Jacques-Henri Eyraud et son staff en se lançant de nouveau aux trousses de Stanley Nsoki en vue du mercato estival à venir.

Une cible que les recruteurs marseillais étaient déjà parvenus à convaincre de signer son premier contrat professionnel avec eux cet hiver. Mais la signature n’avait pas pu être obtenue parce que Rudi Garcia s’était opposé à la dernière minute, préférant se contenter du seul Jordan Amavi comme joueur de métier au poste de latéral gauche toute cette saison.

Reste que s’il s’était montré consentant cet hiver, rien ne dit que Stanley Nsoki est toujours déterminé à s’engager avec l’ OM cet été. Car en plus de pouvoir choisir de rester finalement au PSG où Thomas Tuchel lui a accordé 15 matches, dont le Classico au Vélodrome, le jeune latéral gauche intéresse d’autres clubs. France Football n’a ainsi pas manqué de mentionner l’intérêt du LOSC et de Newcastle United.

Enfin, il n’est pas dit que l’ Olympique de Marseille raflera forcément la mise. Mais le seul fait de viser une cible dans les rangs même du Paris Saint-Germain, le terrible adversaire héréditaire, est déjà remarquable.