ASSE - Mercato : José Mourinho a coché le nom de William Saliba !

William Saliba (18 ans), défenseur de l' ASSE encensé par José Mourinho.

Pour sa première saison en Ligue 1 avec l’ ASSE, son club formateur, William Saliba a séduit pus d’un observateur. Et parmi eux, un illustre technicien, notamment José Mourinho. Le jeune défenseur central a mis plein les yeux ce dernier, à tel point qu’il compare la pépite comme un autre ancien stéphanois qu’il a eu sous ses ordres à Chelsea, Kurt Zouma.

Mourinho compare la pépite de l' ASSE, William Saliba à Kurt Zouma.

Lancé en Ligue 1 cette saison par Jean-Louis Gasset, William Saliba n’a pas laissé passer sa chance. Il l’a saisie. Mieux, l’arrière central a confirmé le talent détecté par l’entraineur de l’équipe professionnelle de l’ ASSE. Petit à petit, il s’est installé dans l’équipe de Gasset.

Grâce à sa polyvalence, la révélation des Verts cette saison est utilisée parfois par le coach des Stéphanois au poste de latéral droit pour dépanner. Et à chaque apparition, l’on note une progression chez le joueur de 18 ans. Et sa fulgurante n’a pas échappé à la sagacité de José Mourinho qui n’hésite pas à le comparer à Kurt Zouma.

« Saliba a tous les atouts pour devenir un bon joueur, de la même façon que Zouma, que j’ai eu comme joueur (à Chelsea). Il a tout pour devenir un bon joueur », a fait remarquer le Special One, sur RMC, dans l’émission Ici c’est Willy.

Comme William Saliba, Zouma (24 ans) a été formé à l’Académie de l’ ASSE entre 2009 et 2011. Il a ensuite intégré l’équipe professionnelle à 17 ans comme l’international Tricolore U20. Et après 3 saisons en Ligue 1, il avait rejoint Chelsea de Mourinho.

Pour rappel, le natif de Bondy (banlieue parisienne) a pris part à 15 matchs de Ligue 1 et a été titulaire 12 fois cet exercice. Sous contrat avec l' ASSE jusqu'en juin 2023, Saliba est courtisé par Manchester United et le Real Madrid.

Les dirigeants ligériens espèrent le transférer à un montant estimé à 30 M€ au moins. José Mourinho est certes sans club actuellement, mais nul doute qu'il garde le nom du jeune Stéphanois sur son calepin.