Guingamp : Gourvennec, les dessous de sa séparation avec l’En Avant

Jocelyn Gourvennec limogé de l' EA Guingamp.
Par ALEXIS
Publié le 24 mai 2019 à 01:05 | mis à jour le 24 mai 2019 à 01:05
Résultats

L’EA Guingamp a officialisé sa séparation avec son entraineur Jocelyn Gourvennec, mercredi, via un communiqué officiel. En conférence de presse ce jeudi, ce dernier est revenu sur cette « fin de collaboration ».

Jocelyn Gourvennec évoque des divergences de vues à Guingamp.

Sollicité en pompier le 12 novembre 2018 pour tenter de sauver l’En Avant Guingamp après un début de saison catastrophique, Jocelyn Gourvennec n’a pas réussi à redresser la barre du club Breton. L’équipe est reléguée en Ligue 2, à une journée de fin du championnat. Conséquence immédiate de cette descente, le technicien de 47 ans a été remercié le mercredi 22 mai .

« Après avoir pris chacun le temps de la réflexion, mais après avoir surtout pris tout le temps nécessaire pour échanger sereinement et honnêtement, les deux parties ont décidé d’un commun accord de mettre fin à leur collaboration. Cette décision honnête pour les parties marque le départ de chacun vers un nouveau projet. Le Club remercie Jocelyn pour sa contribution inoubliable à son histoire récente, et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière », a écrit la formation président par Bertrand Desplat.

Dans son explication, face à la presse, ce jeudi, Gourvennec avoue qu’il a décidé de dire stop parce qu’il y avait trop de divergences de vues.

« J’avais l’envie de continuer. Mais une fois que le verdict tombe (la relégation, ndlr), on fait des réunions, j’ai rencontré deux fois le président (Bertrand Desplat) pour qu’on confronte nos avis et j’ai estimé qu’on n’était pas suffisamment sur la même longueur d’onde pour qu’on continue avec ce que j’avais en tête », a-t-il expliqué.

« À partir du moment où je pense que je ne pourrai pas faire ou réaliser ce que j’ai en tête en tant qu’entraîneur, je préfère dire stop maintenant, car cela ne sert à rien d’aller si les avis divergent ou si mon appréciation, mon jugement, mon envie, si tout ça n’est pas réuni. Ce n’est pas un jugement de valeur, c’est un constat. Après il faut savoir prendre une décision, notamment pour un entraîneur qui passe son temps à prendre des décisions », a ajouté l’entraineur démissionnaire.

« Même si on était resté en Ligue 1, j’aurai pris la même décision. Tous les entraîneurs font des erreurs, on doit trancher en permanence et c’est après seulement qu’on sait si on a fait des erreurs. Un entraîneur, qui ne se trompe pas, ça n’existe pas. Dans tous les clubs, il y a des cycles et le club repartira », a conclu Jocelyn Gourvennec.

Pour rappel, l'EA Guingamp affrontera Amiens SC, qui pourrait se retrouver à la 18e place de barragiste, vendredi (21h05), en Picardie.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp