OM - Mercato : Succession Garcia, trois grosses décisions sont tombées

L' OM a pris trois décisions concernant la succession de Garcia
Par Loua Joel
Publié le 26 mai 2019 à 10:55 | mis à jour le 26 mai 2019 à 10:55
Résultats

Andoni Zubizarreta, qui semble avoir repris du poil de la bête depuis le départ de Rudi Garcia des leviers de commande du banc de l’ OM, serait déjà au stade final de ses démarches pour trouver un nouvel entraîneur. Une phase terminale ponctuée par trois grandes décisions du directeur sportif marseillais.

Zubizarreta prend le contrôle des opérations pour la succession de Garcia sur le banc de l’ OM

Andoni Zubizarreta est redevenu le véritable directeur sportif de l’ OM qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être depuis sa nomination, en octobre 2016. Mais Rudi Garcia lui avait damé le pion au point de lui marcher sur les platebandes même en matière de recrutement.

Rudi Garcia désormais parti des leviers de commande du banc de l’ OM, Andoni Zubizarreta semble avoir retrouvé toutes ses prérogatives. Pour le signifier à tous, l’Espagnol a commencé par prendre en main le dossier de la succession de son ancien adversaire. Autrement dit, c’est bien à l’ex-patron du recrutement barcelonais qu’il appartient de trouver le futur entraîneur de l’ Olympique de Marseille.

A ce titre, Andoni Zubizarreta aurait déjà pris trois décisions majeures. Selon L’Equipe, il aurait finalement choisi de confier le banc de l’ OM à André Villas-Boas et assuré à plusieurs interlocuteurs que l’affaire était déjà conclue, quoiqu’on prévienne en interne qu’ « il y a encore plusieurs possibilités ».

Par ailleurs, l’ancien gardien et capitaine de la Roja aurait décidé de ne pas négocier avec Gabriel Heinze, dont le profil avait pourtant été proposé à l’écurie phocéenne et étudié. Autrement dit, il ne faudrait plus considérer l’entraîneur argentin, que de nombreux supporters olympiens souhaitaient voir sur leur banc, comme un potentiel successeur de Rudi Garcia.

Enfin, Andoni Zubizarreta n’a pas jugé utile de faire de Laurent Blanc une cible de choix pour la succession de Rudi Garcia. Un Laurent Blanc qui n’a sans doute été jamais intéressé…

Alors, on n’attend plus que l’officialisation d’ André Villas-Boas.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp