AS Monaco - Mercato : Vadim Vasilyev annonce son prochain retour.

 Vadim Vasilyev, ancien vice-président Directeur général de l'AS Monaco.

Limogé le 14 février 2019, après six années à l’AS Monaco, Vadim Vasilyev est revenu sur son passage à la tête du club du Rocher. Il admet avoir commis des erreurs comme l’a indiqué le propriétaire du club dans le communiqué de son licenciement, mais il estime qu’il aurait pu redresser la barre. L’ancien bras droit de Dimitri Rybolovlev annonce son retour dans le milieu du football. Il n’exclut pas la possibilité de revenir à la tête des Monégasques un jour ou de diriger ou s’offrir un club.

Vadim Vasilyev n'exclut pas un retour à l' AS Monaco ou à la tête d'un autre club.

Après la première moitié de saison 2018-2019 catastrophique, Dimitri Rybolovlev, le patron de l’AS Monaco avait viré Vadim Vasilyev de sa fonction de vice-président Directeur général du club du Rocher, à la mi-février.

Trois mois après son limogeage, le dirigeant avoue, dans une interview exclusive dans L’Équipe, qu’il a souffert de cette décision, mais il a fini par digérer son départ.

« Ce limogeage est-il digéré ? Oui, ça y est. Mais les premières semaines ont été très lourdes. Dès que j'ai appris la nouvelle, je suis parti à Moscou pour évacuer », a répondu Vasilyev, dans le quotidien de sport.

Nommé en janvier 2013, ce dernier avait été conseiller du président Rybolovlev, à l'AS Monaco, avant de devenir directeur sportif, puis directeur général et vice-président jusqu’à son licenciement. Du coup, l’homme d’affaires de 58 ans a été piqué par le virus du foot, à tel point qu’il ne compte plus s’en éloigner.

« Je veux rester dans le foot. J'ai exercé pas mal de métiers, mais c'est, de loin, le plus passionnant et le plus excitant. Je réfléchis, je ne veux rien précipiter. Les pistes sont différentes, il ne faut pas se tromper », a-t-il annoncé.

En tout cas, Vadim Vasilyev compte bel et bien faire son retour bientôt dans le monde du football. Va-t-il racheter des actions ou un club ? En a-t-il les moyens ? « Ça dépend quel club », a-t-il répondu.

« Cela dépend de tellement de choses. On est mieux quand on est chez soi, on maîtrise mieux la situation, non ? Et puis après ce qui m'est arrivé... (son débarquement, ndlr), j'ai déjà pesé le pour et le contre, mais investir dans un club, c'est risqué aussi. Je suis ouvert à tout.

Je peux aussi repartir dans un poste à responsabilités, ça dépend du club et de l'actionnaire. J'ai reçu plusieurs propositions, mais je n'ai pas donné suite. Les bonnes opportunités sont rares », a expliqué l’homme d’affaires russe.

« Les propositions vont plus vers un rôle de chef de l'exécutif, mais aussi de devenir actionnaire, d'être associé. Il y a plusieurs pistes », a-t-il poursuivi.

Pour finir sur la question de son avenir, Vasilyev n’exclut pas un retour à l’AS Monaco.

« Je reste résident à Monaco, j'adore ce pays, je me suis très bien intégré ici et j'ai toujours eu le soutien du Prince Albert. On ne sait jamais. J’avais déjà travaillé pour Dimitri Rybolovlev avant et il m'a rappelé pour venir à l'ASM. Tout est possible dans la vie.

Je ne crois pas qu'il soit fâché personnellement. Il est fâché pour les résultats et les erreurs commises, mais un jour on retournera dîner ensemble, j'en suis sûr. Les émotions vont s'évacuer », a déclaré l’ex-patron de l’exécutif du club monégasque.