PSG - Mercato : Revirement spectaculaire imminent au Paris SG ?

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

L’été s’annonce des plus mouvementés du côté du PSG. Si l’entraîneur Thomas Tuchel attend du renfort pour la saison prochaine, l’organigramme du club de la capitale pourrait également connaître des changements.

PSG : Antero Henrique en grand danger ?

« Je suis fatigué de répondre à ce genre de questions. J’ai de très bonnes relations avec Arsène (Wenger). Je suis proche de lui, je le connais depuis longtemps. Il est un magnifique manager et entraîneur. Il a une connaissance très pointue et très complète du football. Mais nous avons un directeur sportif, Antero Henrique, en qui j’ai une grande confiance. J’entends sans arrêt les médias dire qu’Arsène va venir prendre ce poste. C’est trop. Laissez-nous travailler, s’il vous plaît. Antero réalise un très bon travail. Il va continuer avec nous. Il reste là », déclarait Nasser Al-Khelaïfi il y a quelques mois.

Mais depuis ce weekend les choses se sont enchaînées et l’avenir du directeur sportif du PSG ne serait plus aujourd’hui vraiment garantie. En effet, L’Équipe confirme la grosse rumeur lancée samedi par le site transalpin PlanetaMilan, spécialisé dans l’actualité de l’AC Milan, en annonçant le probable retour de Leonardo au sein de l’organigramme du PSG. Le quotidien sportif explique qu'Antero Henrique aurait été convoqué d’urgence à Doha. Un déplacement qui n'était pas prévu à son agenda.

Et le quotidien sportif de se faire plus précis : « Le Portugais, pas nécessairement rassuré, s’est vu invité à une réunion de travail dans les prochains jours à Doha. Plusieurs autres dirigeants du club se rendront également au Qatar. Pour les grandes manoeuvres, l'hypothèse, en l’état, n’est pas à écarter. «Tout peut se passer», soufflait-on ainsi très récemment dans l’entourage de l’Emir.»

oujours selon la même source, en cas de retour, Leonardo ne devrait pas reprendre son ancien fauteuil de directeur sportif, mais plutôt celui de président délégué, histoire de donner un coup de main direct à Nasser Al-Khelaifi dont la récente mise en examen a rendu l'image encore plus trouble.

Affaire à suivre donc…