ASSE, LOSC : Rocheteau distribue des points à Gasset et Galtier

Dominique Rocheteau, ancien Directeur sportif de l' ASSE.

Dominique Rocheteau est parti après neuf saisons de suite à l’ ASSE, en tant que dirigeant. Comme Jean-Louis Gasset, il estime que c’est le bon moment de partir, sur une qualification en Coupe d’Europe. Ayant collaboré avec Christophe Galtier et évidemment le tout dernier coach en date des Verts, le Directeur sportif démissionnaire estime que les deux techniciens français sont les meilleurs en Ligue 1 actuellement.

Rocheteau encense Galtier et Gasset avec qui il a collaboré à l' ASSE.

Dans la foulée de l’annonce du départ de Jean-Louis Gasset du poste d’entraineur de l’ ASSE, le départ de Dominique Rocheteau a été également officialisé par Roland Romeyer.

Directeur sportif du club ligérien, l’emblématique joueur des Verts (1971-1980) a décidé, selon ses propres termes, de « tourner la page » à 64 ans passés. Il estime que « c’est un peu une fin de cycle », le moment idéal pour prendre la retraite.

Au moment de s’en aller, le dirigeant stéphanois s’est prononcé sur l’ex-entraineur des Verts, notamment Christophe Galtier avec qui il a travaillé entre 2010 et 2017, mais également sur sa collaboration avec Gasset (novembre 2017 mai 2019).

Dans ses propos confiés à Le Progrès, Rocheteau estime que ce sont les deux meilleurs techniciens avec lesquels il a travaillé à l’ ASSE.

« C’est difficile de faire des classements, mais ce sont peut-être actuellement les deux meilleurs coachs français. Au-delà de ça, j'ai eu des relations fortes avec eux. Il y a la qualité d'entraîneur, mais l'humain… », a-t-il noté.

« Ils arrivent à fédérer leur groupe. C'est comme ça qu'ils ont des résultats. Les joueurs ont envie de se défoncer pour eux. Je ne vais pas parler pour Christophe Galtier, mais je pense qu'il est ambitieux. Il vise encore plus haut. Je pense qu'un jour, il aimerait aller à l'étranger.

Vu son parcours, Christophe pourrait viser un grand club. Cela serait bien pour lui », a encensé l’Ange Vert.