OL : La pression de Juninho et Sylvinho pour changer des choses

Sylvinho et Juninho ne sont pas venus a l' OL pour jouer.

Juninho et Sylvinho ont pris fonction cette semaine à l’ OL. Lors de leur présentation officielle à la presse, le Directeur sportif et le nouvel entraineur ont envoyé des messages forts. Les deux techniciens brésiliens ont ainsi montré leur attachement à la rigueur et au travail. En tout cas, ils sont venus pour changer des choses, comme l’a annoncé l’emblématique joueur du club rhodanien, revenu dans la peau de dirigeant.

Juninho (OL) « il y a des choses à changer par rapport aux sacrifices et la mentalité ».

Le tout nouveau Directeur sportif de l’ OL, notamment Juninho a envoyé un message fort à toute l’équipe lyonnaise. Ayant carte blanche sur tout le sportif comme l’a fait savoir Jean-Michel Aulas, le Brésilien entend imposer la rigueur à l'Olympique Lyonnais. Il espère également un investissement des joueurs du début à la fin de la saison. C’est en substance le discours qu’il a tenu mardi dernier.

« Mentalement, il faut être concentré durant 38 journées, c'est le plus dur. Le PSG sait qu'il n'a pas le droit de manquer de concentration, on doit partir sur ces bases. Peut-être qu'on a un peu perdu ça (…) Cette équipe manque d'agressivité. Elle aime jouer, mais elle ne fait pas mal à l'adversaire. C'est le plus difficile au foot.

Pour passer de la Champions League à certains matchs de Ligue 1, il faut être fort dans la tête. Notre système défensif est faible. On ne travaille pas assez. Il va falloir changer la mentalité de nos attaquants pour qu'ils travaillent plus défensivement. Sylvinho va s’y atteler », a déclaré Juninho.

Rappelons que ce dernier a défendu les couleurs de l’ OL entre 2001 et 2009 et a été sacré champion de France, 7 fois de suite. Il a donc du vécu à en imposer et des valeurs à inculquer à l’équipe en place.

« Il y a des choses à changer par rapport aux sacrifices et la mentalité. C’est facile d’être motivé pour jouer contre les grands d’Europe, mais il faut être fort en France. C'est comme ça qu'on était respectés à l'époque. Peut-être que l'équipe a manqué un peu de concentration pour la Ligue 1. (…).

Je rêve de pouvoir disputer cette Ligue 1 avec un peu plus de cœur, en se rapprochant un peu du PSG. En continuant à rêver, pourquoi pas. Il nous manque des leaders sur le terrain pour gagner des trophées », a martelé le nouveau boss de l' OL.

Sylvinho, « je contrôle le travail et je vous assure qu'il y en aura beaucoup à l' OL ».

Dans la même veine que son compatriote, Sylvinho a annoncé également la couleur.

« Le football vit avec les résultats, je ne les contrôle pas. Mais je contrôle le travail et je peux vous assurer qu'il y en aura beaucoup », a prévenu le nouveau coach.

« On ne joue pas au football sans inspiration et sans âme. On va travailler tous les concepts, mais il ne manquera ni d'âme ni d'inspiration dans cette équipe. Le meilleur joueur de cette équipe est né le 3 août 1950, c'est Lyon! », a envoyé comme message fort, le technicien brésilien de 45 ans.

Les joueurs peu travailleurs ou paresseux de l’ OL sont ainsi avertis.