FC Nantes : Un expert confirme le processus de vente du club

 Waldemar Kita, président du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 08 juin 2019 à 15:35

Alors que Waldemar Kita a fait savoir, début mars, que le FC Nantes n’est pas en vente, la donne aurait changé. Le président des Canaris aurait reçu une offre d’un repreneur estimé à un peu plus de 60 M€.

C'est possible de vendre le FC Nantes, sans mandater une banque selon Luc Dayan.

En répondant à la rumeur sur une possible vente du club du FC Nantes, Waldemar Kita a avait déclaré : « Je le redis : le FC Nantes n’est pas à vendre ». Un démenti apporté, alors que des soupçons de fraude fiscale pesaient sur l’homme d’affaires Franco-Polonais.

Mais, L’Équipe croit savoir que le président a changé de fusil d’épaule. Pour preuve, il tendrait une offre estimée à plus de 60 M€, de la part d’un fonds d'investissement représenté par l'avocat Thierry Braillard (ancien secrétaire d'État aux sports), selon le quotidien de sport.

La source précise cependant que « Waldemar Kita n'a pas encore donné son feu vert définitif et que plusieurs éléments freinent encore la conclusion des négociations ».

Interrogé par Ouest-France sur le dossier de la cession du FC Nantes, l’expert Luc Dayan a marqué son étonnement. « À ma connaissance, le club n’était pas en vente… ». Toutefois, il a expliqué que c’est possible de vendre le club sans donner mandat à une banque.

« Concernant l’opération en cours, à ma connaissance, il n’y a pas eu de mandat donné à une banque d’affaires. Mais cela n’empêche aucunement une transaction de gré à gré.

Le FC Nantes est comparable en termes de taille aux Girondins de Bordeaux ou à l’OGC Nice qui ont récemment fait l’objet de transactions. Ces clubs évoluent dans de grandes métropoles françaises et ont une légitimité sportive et historique incontestable », a expliqué Luc Dayan au quotidien régional.

Notons que ce dernier a été impliqué dans plusieurs ventes de clubs ces 20 dernières années selon la source. Du LOSC au PSG, en passant par l’AS Cannes, l’OGC Nice, l’AS Saint-Étienne ou encore le RC Lens.

Concernant le FC Nantes, Luc Dayan était également au centre « de la négociation entre Serge Dassault et Waldemar Kita pour la cession des Canaris, à en croire le journal local.

Afficher les commentaires