Bordeaux, Nantes, Nîmes - Mercato : Bernardoni annonce la couleur

Paul Bernardoni, gardien de but des Girondins de Bordeaux.

Pour se donner du temps de jeu, Paul Bernardoni avait rejoint le Nîmes Olympique l’été dernier, en prêt. Et le gardien de but de Bordeaux n’a pas eu tort, car il a joué, toute la saison même. Sollicité par les Nîmois et surveillé par le FC Nantes, il n’écarte pas la possibilité de quitter les Girondins, cet été.

Paul Bernardoni (Bordeaux), « je n’ai jamais caché que je me plais énormément à Nîmes ».

Après une saison satisfaisante avec le Nîmes Olympique, Paul Bernardoni est courtisé par le club gardois avec lequel il a disputé les 38 matchs de Ligue 1 l’exercice dernier.

Revenu à Bordeaux après sa saison en prêt, le jeune gardien de but ne compte pas cirer le banc de touche des Girondins, en tant que doublure de Benoît Costil. En tout cas, le portier des Espoirs de France ne cache pas son désir de devenir N°1, à Bordeaux ou ailleurs.

« Je n’ai jamais caché que je me plais énormément à Nîmes. J’ai passé une superbe année, ils m’ont fait confiance, j’ai pu jouer toute la saison. On a terminé neuvième donc on verra, mais la possibilité est clairement là », a confié Bernardoni, à Goal.

Alors que le nouvel entraineur des Marine et Blanc, notamment Paulo Sousa veut le mettre en concurrence avec Benoît Costil, le dernier rempart de 22 ans est clair. Il veut du temps de jeu.

« La situation n’est pas très agréable pour Benoît Costil comme pour moi et j’espère qu’elle sera réglée très vite pour passer à autre chose. Tout ce que je veux, c’est jouer », a-t-il déclaré.

Paul Bernardoni est sous contrat avec les Girondins de Bordeaux jusqu’en juin 2021. Son nom est également coché par le FC Nantes pour prendre la place de Ciprian Tatarusanu libre de s'engager où il veut.