ASSE : L’ AS Saint-Étienne, leader d’un triste classement devant PSG

L’ ASSE cumule des sanctions pécuniaires, à hauteur de 217 000 €, contre 201 500 € pour le PSG.

La LFP a pris deux grosses sanctions contre l’ ASSE pour le comportement de ses supporters, lors des deux dernières journées de Ligue 1. Au total, l’ AS Saint-Étienne finit leader au classement des clubs les plus sanctionnés de Ligue 1, devant le PSG cette saison.

L' ASSE en tête des sanctions de la LFP, devant le PSG, soit 217 000 € d'amende à l' AS Saint-Étienne et 201 500 € au Paris Saint-Germain.

Les sanctions prises à l’encontre de l’ ASSE pour « usage d’engins pyrotechniques » et déploiement « d’une banderole injurieuse » par ses supporters, contre l’ OGC Nice et Angers SCO, respectivement lors des 37e et 38e journées de Ligue 1 sont les suivantes :

85 000 euros d’amende ferme, dont 3 000 € par révocation du sursis, fermeture pour deux matchs, dont un avec sursis de la tribune Paret basse (Kop Nord) et 22 500 euros d’amende ferme.

À l’issue de la saison 2018-2019, l’ ASSE cumule des sanctions pécuniaires, à hauteur de 217 000 € , soit 16 % du total de la Ligue 1, qui est de 1 336 000 € d’amendes infligées à l’ensemble des clubs de l’élite l’exercice dernier.

L’ AS Saint-Étienne arrive ainsi en tête de ce triste classement de la Commission de Discipline de la LFP, devant le PSG. En effet le club de la capitale est deuxième avec 201 500 €. Le Paris Saint-Germain cumule 15,1 % de toutes les sanctions de Ligue 1.

Suivent l’ OM (151 000 €), l’ OGC Nice (148 500 €) et les Girondins de Bordeaux (145 000 €). Cependant, sur l’ensemble des dossiers jugés, le PSG coiffe l’ ASSE.

En effet, la Ligue de Football Professionnel a traité 21 dossiers de Paris Saint-Germain et 20 de l' AS Saint-Étienne, lors des 38 journées.

Pour rappel, 194 dossiers ont été jugés dans la saison dont 168 est en rapport avec l’usage de fumigènes (soit 87% des dossiers).