Barça - Mercato : Terrible accusation contre Messi

onaldinho et Deco vendu par le Barça pour conserver Messi
Par Loua Joel
Publié le 27 juin 2019 à 00:35 | mis à jour le 27 juin 2019 à 00:35
Résultats

Deux anciennes gloires du football mondial, alors stars du Barça, avaient finalement été vendus par les dirigeants catalans pour conserver Lionel Messi.

Deux grands noms du football vendus par le Barça à cause de Lionel Messi

Lionel Messi fait réellement la pluie et le beau temps au Barça. Tous ceux qui croient cela viennent de recevoir un soutien de poids en la personne d’ Alexander Hleb qui avait évolué dans l’écurie catalane lors de la saison 2008-2009 sur l’insistance de Pep Guardiola, alors aux leviers de commande du banc catalan.

« Je ne voulais pas signer au FC Barcelone. Je voulais rester à Arsenal ou aller au Bayern mais mon agent a insisté en disant que Guardiola avait appelé personnellement et au final... », a révélé le milieu de terrain du Bate Borisov dans le programme biélorusse Skameika Osnovij.

Une expérience qu’ Alexander Hleb avait ensuite amèrement regrettée. « Tout ce qui est arrivé après être arrivé au FC Barcelone a été une erreur totale pour moi. J'ai perdu mes meilleures années », avait-il en effet déclaré quelques mois plutôt.

Pour revenir à l’accusation contre le tout-puissant Lionel Messi au Barça, Alexander Hleb, qui n’a même pas partagé le vestiaire barcelonais avec ces deux joueurs, a assuré que Ronaldinho et Deco avaient été vendus par les dirigeants catalans à cause du génie argentin.

« Ronaldinho et Deco venaient saouls aux entrainements. Vous savez pourquoi le Barça les a vendu ? Car ils avaient peur de perdre Messi », a-t-il expliqué.

Enfin, la conversation entre Alexander Hleb et Thierry Henry avait-elle un rapport avec l’accusation lancée contre Lionel Messi ? Toujours est-il que Thierry Henry ne semblait pas chaud pour voir le meneur de jeu s’engager avec le Barça.

« Pourquoi tu veux venir à Barcelone ? », lui avait demandé le Français avant de lui proposer : « Appelle-moi et je t'explique comment tout se passe ici. »

« Je n'ai pas ton numéro », avait répondu Alexander Hleb.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp