Barça : Les dessous surprenants sur le transfert de Griezmann

Antoine Griezmann a quitté l’Atletico Madrid et s’est officiellement engagé avec le FC Barça.

Il en rêvait, il va le faire. Antoine Griezmann a quitté l’Atletico Madrid et s’est officiellement engagé avec le FC Barça. Le président du Barça Josep Maria Bartomeu a fait quelques révélations sur son arrivée.

Barça : Plusieurs joueurs sacrifiés pour l’arrivée de Griezmann.

C’est officiel, Antoine Griezmann va défendre les couleurs du FC Barcelone la saison prochaine. Un transfert qui fait grincer des dents du côté de l’Atletico Madrid, son ancien club. En effet, l’Atletico Madrid l’a mauvaise et veut sévir.

Les Colchoneros jugent que les 120 M€ versés pour la clause libératoire d'Antoine Griezmann est « insuffisante ». Ils ne réclament pas moins de 200 M€ pour son transfert en raison que « que l’accord entre le joueur et le FC Barcelone a été conclu avant que la clause ne soit réduite à 120 M€ » le 1er juillet dernier.

L’Atletico Madrid a donc entamé des poursuites pour défendre ses intérêts. Une contre-attaque des Colchoneros que regrette le principal concerné. Antoine Griezmann espérait terminer son histoire avec l’Atletico Madrid d’une autre manière. « Dommage par rapport à l’Atlético. Je suis allé les voir exprès pour ne pas les prendre en porte-à-faux, qu’ils puissent préparer l’avenir. On s’était mis d’accord, mais, finalement, ça a changé. Voilà, c’est comme ça, faut accepter », a-t-il deploré.

Et lors de la présentation de la nouvelle recrue catalane, Josep Maria Bartomeu a fait quelques révélations sur les dessous de l’opération. Le président catalan a fait savoir que le Barça a établi un plan bien précis pour ce transfert : la vente de plusieurs joueurs et un crédit colossal afin de payer sa clause libératoire en une fois.

« Ce n’était pas une opération facile, elle était complexe. Nos dirigeants ont parlé avec l’Atletico Madrid pour voir si on pouvait régler la clause en plusieurs fois. Le Barça a d’abord demandé un prêt de 35 millions d’euros à rembourser en 6 mois, mais l'Atletico a refusé. On a donc dû payer la clause en une suel fois», a-t-il révélé.

Avant d'ajouter : « on devait encore toucher de l’argent pour beaucoup de ventes de joueurs, on a donc anticipé les factures à hauteur de 85 M€ pour compléter le total ».

Voilà qui est dit !