OM - Mercato : Une excellente nouvelle vient de tomber

L’ OM a trouvé un accord avec Benedetto, joueur de Boca Juniors

L’ OM, qui a quelques difficultés à recruter cet été, devrait cependant y parvenir très bientôt. L’ Olympique de Marseille a obtenu l’accord de sa cible prioritaire.

L’ OM trouve un accord avec sa cible prioritaire

L’ OM, on le sait, peine à entamer son recrutement estival en raison de ses finances dans le dur. Malgré cela, l’ Olympique de Marseille se doit de se renforcer à certains postes, dont la pointe du secteur offensif pour combler le départ de Mario Balotelli.

Si les recruteurs marseillais ont sondé plusieurs pistes, celle menant à Dario Benedetto, buteur de Boca Juniors, a finalement été élevée au rang de priorité. Et bien en a pris aux recruteurs olympiens, l’Argentin de 29 ans étant tout à fait d’accord pour évoluer avec l’ OM la saison prochaine.

« La réalité, c’est que l’Olympique de Marseille a discuté avec nous. Je peux parler au nom du joueur, et nous sommes parvenus à un accord », a révélé Christian Bragarnik sur les antennes de foxsports avant de détailler : « Ils m’ont demandé les conditions, je les ai transmises, il y a un accord verbal mais il n’y a rien de signé. »

Mais pour l’ OM, l’affaire est encore loin d’être bouclée. Reste encore à convaincre Boca Juniors de libérer Dario Benedetto. Un objectif pour lequel les deux clubs sont en négociations et un domaine où l’agent de l’international argentin aux 5 sélections ne peut aucunement intervenir.

« Il reste le plus difficile, qui est de finaliser entre les deux clubs. (...) Boca et l’Olympique doivent désormais tous les deux évaluer la partie du transfert entre les clubs, ce qui ne me concerne pas », a prévenu Christian Bragarnik.

Il faut cependant croire que les Olympiens et les Xeneizes trouveront un accord. Car après une première offre de 12 millions refusée par Boca Juniors, l’ OM aurait, selon Olé, transmis une nouvelle proposition de 16 millions d’euros. Une somme que le président Daniel Angelici et son staff ne refuseraient pas forcément, quoiqu’elle soit largement inférieure à la clause libératoire de 21 millions d’euros réclamée initialement…