Barça - Mercato : Vers une lourde sanction pour Griezmann ?

Une enquête ouverte à l’encontre d’Antoine Griezmann et le Barça.

Le feuilleton Antoine Griezmann se poursuit. Son transfert au FC Barcelone est contesté par l’Atletico Madrid qui estime s’être fait léser. Et l’affaire pourrait prendre une tournure malencontreuse pour le joueur et son nouveau club.

Barça : Une enquête ouverte à l’encontre d’Antoine Griezmann et le FC Barcelone.

Cet été, le FC Barcelone s’est offert les services d’Antoine Griezmann, en levant sa clause libératoire de 120 M€. Une somme qui passe très mal du côté de l’Atletico Madrid qui en réclame plus (soit 200 M€) pour ce transfert.

Pourquoi, parce que le Barça et le joueur de 27 ans auraient conclu un accord en mars dernier sur un transfert qu’il officialiserait le 1er juillet dernier, une fois la clause libératoire d’Antoine Griezmann passée de 200 à 120 M€. L’Atletico Madrid estime avoir des preuves de cet accord conclu en amont et a entamé des poursuites pour défendre ses intérêts.

Le conflit fait rage entre les deux clubs espagnols et l’affaire vient de prendre une nouvelle tournure. Le média spécialisé dans le droit du sport IUsport révèle que la fédération espagnole de football (RFEF) a décidé d'enquêter sur cette « approche illégale ». L’institution veut connaitre si le Barça a négocié avec Antoine Griezmann à l’insu de l’Atletico Madrid. Une manoeuvre prohibée par l’institution. Le natif de Mâcon est lui aussi visé pat cette enquête.

Si telle est le cas, le joueur et le Barça encourent de lourdes sanctions. C’est pourquoi Marca explique de son côté que le FC Barcelone et l’Atletico Madrid souhaiterait résoudre cette affaire à l’amiable.

Un tel accord qui pourrait arranger les deux parties.