Barça : Griezmann fait une grande promesse à Bartomeu

Griezmann veut réaliser le triplé avec le Barça

Josep Maria Bartomeu s’en ira de la présidence du Barça au plus tard en 2021. Il aura donc tout le temps de recevoir ce qu’ Antoine Griezmann réserve aux Catalans.

Antoine Griezmann déterminé à tout rafler avec le Barça

Antoine Griezmann est la recrue phare du Barça cet été, en attendant l’hypothétique retour de Neymar. Et il faut croire que l’ancien attaquant de l’ Atletico Madrid est arrivé en Catalogne pour une grande mission : il veut rafler « les trois titres », entendez remporter la Liga, la coupe du Roi et la Ligue des champions. Rien que ça !

Pour le grand bonheur des fans du Barça. Car Antoine Griezmann est convaincu que « si vous demandez aux supporters, ils vous diront les trois titres », avant d’ajouter : « Et les joueurs et les dirigeants aussi. Et moi aussi. Nous avons une équipe pour tout gagner. »

Reste que l’international français, qui a « pleuré de bonheur » à l’annonce de son transfert au Barça, sait que la mission ne sera pas une sinécure. « C’est difficile mais il faudra travailler pour cela », a-t-il reconnu dans les colonnes de Marca.

Revenant sur son départ tumultueux de l’ Atletico Madrid, le champion du monde aurait aimé que les choses se passent « à la manière de Juanfran ou de Diego », deux de ses anciens coéquipiers qui, eux, ont eu droit à une belle cérémonie d’honneur en guise d'au revoir.

Antoine Griezmann lui, n’a eu droit à aucun honneur à cause la vidéo annonçant son départ. « Le pire, c’était cette vidéo, mais je n’ai pas pu faire autrement », reconnaît-il, sans toutefois manquer de révéler que c’est l’ Atletico Madrid qui lui avait demandé d’agir ainsi.

Mais le natif de Mâcon n’est pas tant désolé que cela. Il a pu faire ses adieux à ceux des Colchoneros qui lui tenaient à coeur.

« J’ai pu dire au revoir aux joueurs, aux intendants, au staff médical, à tout le monde, c’est le plus important », se console-t-il.

Ce qui ne lui évitera pas les quolibets lors de sa prochaine visite au Wonda Metropolitano. Mais l’ancien de la Real Sociedad, mentalement prêt, prend déjà la perspective de se faire siffler avec philosophie.

« Ça fait partie du football : ils m’ont beaucoup aimé et quand quelqu’un part, ça peut faire mal », a expliqué la nouvelle recrue barcelonaise.

Les supporters du Barça, eux, retiennent la grande promesse qu’il leur a faite…