OL - Mercato : Les dessous du transfert de Nabil Fekir au Betis.

Nabil Fekir recruté à l' OL par le Betis Séville.

Nabil Fekir s’est engagé avec le Betis Séville, à la surprise générale. Une semaine après son départ de l’ OL, son club formateur, l’un de ses proches fait des révélations croustillantes sur son choix.

Nabil Fekir avait donné sa parole au Betis Séville selon Hatem Rezigui.

Après six saisons consécutives en Ligue 1 avec l’ OL, Nabil Fekir a décidé d’aller voir ailleurs. Ainsi, il a signé un contrat de quatre saisons au Betis Séville, pour 19,75 M€ seulement.

Une destination surprenante quand on sait que le champion du monde Tricolore était passé tout près d’un transfert à Liverpool, contre un gros chèque de 60 M€ l’été dernier et que son profil plaisait toujours a de grands clubs européens.

Mais selon Hatem Rezigui, le choix du capitaine des Gones de s’engager avec un club qui ne joue pas l’Europe et qui ne compte pas parmi les grands de la Liga se justifie aisément.

En effet, le collaborateur de José Fuentes et du célèbre agent de joueurs Jorge Mendes révèle que Nabil Fekir avait la possibilité d’étudier des offres Naples et surtout à l’Atletico Madrid, mais il a préféré rejoindre immédiatement le club andalou à qui il avait donné sa parole.

« Le lundi 22 juillet, Nabil m’a appelé pour me dire qu’il avait pris sa décision et qu’il n’avait qu’une parole. Malgré l’intérêt et la proposition de ce grand club espagnol, il préférait aller au Betis parce qu’il avait déjà donné sa parole », a appris le collaborateur des deux agents qui ont goupillé le transfert du capitaine de l’ OL, dans ses propos confiés en exclusivité à olympique-et-lyonnais.

D’après Hatem Rezigui, « Nabil n’est pas un mercenaire » et ne pouvait se comporter comme tel.

« Je souhaite rétablir la vérité, car beaucoup de gens se posent des questions, parlent pour lui. Mais la vérité c’est que le dimanche 21 juillet, s’il voulait, il allait dans un meilleur club. S’il voulait, il demandait au Betis d’attendre encore une semaine de plus et on lui ramenait l’Atletico ou Naples », a-t-il raconté.

« Malgré tout ça, comme il avait donné sa parole et comme c’est un homme de parole, en son âme et conscience, il a préféré décliner toutes les offres. Parce qu’il ne voulait pas revenir sur sa parole, il a respecté son engagement.

Là, où beaucoup de joueurs auraient annulé l’accord verbal qu’ils avaient avec un club pour aller dans un autre d’un meilleur standing, Nabil Fekir a respecté sa parole », a insisté le proche du joueur natif de Lyon, dans ses explications sur le choix étonnant de ce dernier.

Il faut rappeler que le meneur de jeu de 26 ans n’avait plus qu’une seule saison de contrat avec l’Olympique Lyonnais. Et il voulait absolument aller relever un défi en dehors de son club formateur.

« Pour des raisons personnelles, Nabil souhaitait quitter l’ OL. Il a beaucoup d’admiration pour son club formateur, il l’aime, il aime les dirigeants, le président, il est reconnaissant, mais il éprouvait une lassitude morale, il avait besoin d’un nouvel environnement pour s’épanouir », a expliqué Hatem Rezigui pour finir.