OM, Galatasaray - Mercato : Solution miracle trouvée pour Mitroglou

Mitrouglou ne retournerait de Galatasara à l’ OM, mais à l’ Olympiakos
Par Loua Joel
Publié le 01 août 2019 à 16:45 | mis à jour le 01 août 2019 à 16:45
Résultats

Kostas Mitroglou s’en est allé de l’ OM à Galatasaray en janvier dernier. Le club turc, qui n’a plus besoin du buteur grec, a probablement trouvé la solution pour se séparer de lui.

OM : Kostas Mitroglou bientôt refourgué à l’ Olympiakos par Galatasaray ?

Kostas Mitroglou est le plus gros flop de l’ère McCourt. Un flop dont l’ OM est finalement parvenu à se séparer momentanément en le prêtant à Galatasaray pour une saison et demie lors du mercato hivernal passé.

Mais Galatasaray n’a pas mis une éternité pour découvrir que Kostas Mitroglou n’a de buteur que le nom (1 but en 7 matches avec le club de Super Lig). Alors, plus question de laisser le Grec arriver au bout de son prêt (juin 2020).

La première réaction des dirigeants stambouliotes avait été de vouloir retourner Kostas Mitroglou à l’ OM, son club propriétaire. Mais Jacques-Henri Eyraud et son staff ont gentiment rappelé à leurs homologues turcs que le prêt courait jusqu’en juin 2020. Autrement dit, l’ OM a refusé de reprendre prématurément l’ex-joueur de Benfica Lisbonne.

La situation paraissait donc bloquée quand une nouvelle donne va venir tout changer. En effet, l’Etat turc ne veut plus voir plus de 10 joueurs étrangers dans ses clubs. Un nombre dépassé par Galatasaray qui doit donc libérer des étrangers, dont le Sénégalais Mbaye Diagne, l'Algérien Sofiane Feghouli et, bien sûr, le Grec Kostas Mitroglou, à en croire le quotidien turc Sabah.

Et la solution trouvée pour le joueur encore sous contrat avec l’ OM, c’est qu’il retourne à l’ Olympiakos, club où il avait évolué entre 2011 et 2015. Une période au cours de laquelle il avait tout de même été prêté plusieurs fois et même transféré à Fulham.

Mais qu’est-ce qui motiverait l’ Olympiakos à reprendre son ancien avant-centre ? « Galatasaray pourrait ainsi proposer au joueur une prime afin de combler le manque à gagner qu'il subirait à l'Olympiakos, qui récupèrerait le prêt », a expliqué Alain Anastasakis sur Le Phocéen.

Mission d’autant compliquée que l’ Olympiakos a déjà signé l'attaquant marocain Youssef El-Arabi. Enfin, la bonne nouvelle dans toute cette affaire, c’est que l’ Olympique de Marseille n’est pas concerné…

Facebook
Twitter
email
Whatsapp