OL : Polémique, Lucas Tousart répond à la critique de Juninho

Lucas Tousart, milieu de terrain de l' OL. Publié par ALEXIS le 14 août 2019 à 06:36

Juninho avait trouvé le profil de Lucas Tousart pas compatible avec celui recherché pour le poste de sentinelle à l’ OL. C’était lors de l’arrivée du Directeur sportif à Lyon. Lors de la première journée de Ligue 1, le milieu de terrain a envoyé une réponse au dirigeant.

Lucas Tousart, ​« je ne laisse pas tomber à la première critique ».

« On a besoin d’un autre profil devant la défense. Quelqu’un de fin techniquement, qui aime le ballon et qui fasse jouer son équipe, un patron, Lucas Tousart a un profil plus physique », avait déclaré Juninho dès sa nomination officielle à l’ OL, fin mai dernier.

Le milieu de terrain international espoir Tricolore avait été surpris par l'annonce du nouveau directeur sportif, mais il n’était pas abattu. « C’est encore un peu le flou, il y a eu certaines déclarations, c’est le foot, c’est comme ça.

Des choses se sont passées et on verra bien cette saison. J’ai suivi les déclarations, mais, pour l’instant, je ne pense pas trop à ça… », avait répondu le joueur de 22 ans, dans un premier temps.

Et dès l’entame de la Ligue 1, il a été décisif. Titularisé par Sylvinho contre l’AS Monaco, vendredi dernier, Lucas Tousart été l’auteur du 3e but de l’Olympique Lyonnais. Du coup, le capitaine a profité de son bon début en championnat pour remettre les choses dans l’ordre.

« Ce n’est pas ce qu’on me demande en premier sur le terrain, mais marquer pour aider l’équipe fait toujours plaisir. C’est un vrai point positif. J’étais très heureux de ce but, car l’été a été un peu mouvementé pour moi.

Ce but a été un soulagement. Je ne parlerais pas d’orgueil. Le plus important pour moi était de faire un bon match avant tout. Le foot va très vite, dans un sens ou dans l’autre », a-t-il expliqué d’abord, avant d’apporter la réplique à Juninho.

« Je ne laisse pas tomber à la première critique. Il faut accepter et tracer son chemin », a martelé Lucas Tousart, sur OLTV, mardi.

Afficher les commentaires