OM, FC Nantes - Mercato : Grosse confidence dans le dossier Rongier

Désaccord entre l’ OM et le FC Nantes sur le prix de Rongier ?

L’ OM aimerait recruter Valentin Rongier avant la fin du mercato estival. S’il n’est pas opposé à cet intérêt, le président du FC Nantes a en revanche sa petite idée concernant son joueur.

Vers un fiasco dans le dossier Valentin Rongier entre l' OM et le FC Nantes ?

L’ OM voudrait renforcer son entrejeu cette saison. Pour Andoni Zubizarreta, particulièrement admiratif de son profil, Valentin Rongier, milieu de terrain du FC Nantes, ferait l’affaire.

Selon RMC Sport, le dossier fait l’objet de négociations entre les deux clubs. Il est question pour l’ OM de présenter une indemnité de transfert à hauteur de 13 millions d’euros.

« Le Nantais doit désormais attendre un accord entre l’OM et Nantes. Les deux présidents, Eyraud et Kita, se sont entretenus il y a quelques jours. Nantes attend désormais l’offre écrite de Marseille. Une offre qui pourrait avoisiner les 13 millions d’euros avec bonus… », annonce exactement la radio sportive.

Des informations qui ne seraient toutefois pas vraies, du moins pour le prix, à en croire les confidences d’un proche du président du FC Nantes dans les colonnes du quotidien L’Equipe. Selon ce membre de son entourage, plutôt que les 13 millions d’euros annoncés par la radio sportive, Waldemar Kita espère beaucoup plus, soit 30 millions d’euros.

« Kita rêve d'un transfert à 30 millions d'euros, ce qui paraît tout bonnement impossible », a confié le proche du dirigeant nantais au quotidien sportif.

30 millions d’euros pour Valentin Rongier ? Impossible ? Même si le président du FC Nantes en est conscient, il ne négocierait pas au-dessous de 20 millions d’euros. « Mais il ne descendra pas en dessous des 20 », a prévenu le proche.

Dire que l’ OM prépare pourtant une enveloppe de 13 millions d’euros. Sauf une grosse vente (Florian Thauvin ou Morgan Sanson), il ne faudrait donc pas espérer la signature de Valentin Rongier avec l’ Olympique de Marseille cet été.