ASSE - Brest : Le plaidoyer de Robert Herbin pour Saint-Étienne.

Robert Herbin, ancien entraineur de l' ASSE.

Robert Herbin est revenu sur le nul concédé par l’ ASSE au Stade Brestois, lors de la 2e journée de Ligue 1, dimanche dernier. Il estime que l’équipe de Ghislain Printant a une circonstance atténuante face au promu.

Robert Herbin estime que l' ASSE a souffert de la forte chaleur.

Le match nul de l’ ASSE contre le Stade Brestois (1-1) n’est pas catastrophique selon Robert Herbin. Dans son analyse pour Le Progrès, l’entraineur de l’épopée glorieuse des Verts estime que la chaleur a influé sur la prestation de l’équipe de Ghislain Printant.

« Je n'aime pas quand les Verts jouent le dimanche après-midi l'été. J'aurais préféré que la rencontre se dispute le soir ou en fin d'après-midi. Les joueurs tiraient la langue, forcément. Il y avait une forte chaleur. Ça plombait », a déploré le technicien de 80 ans, dans sa chronique dans le journal régional.

« Malgré cela, je ne me suis absolument pas ennuyé. L' ASSE a tenu son rang et a fait un match sérieux. Les verts ont démarré tambour battant, comme la semaine dernière à Dijon. C'est souvent de cette manière que les matchs se déroulent.

Ils essayent de marquer d'entrée. Les joueurs savent qu'ils doivent jouer comme ça à domicile face aux équipes supposées plus faibles », a commenté Robert Herbin, avant de demander un peu de patience avec le groupe encore en rodage.

« Il ne faut pas être trop sévère avec l'équipe. Elle apprend à se connaître. Elle le fait avec beaucoup de sérieux, c'est le côté positif. Garder cette application leur permettra de s'épanouir complètement d'ici trois à quatre semaines. On en saura mieux. Les Verts progressent et savent ce qu'ils ont à faire, c'est un bon point », a expliqué le technicien français.

Tenue en échec par Brest, l' ASSE est 6e avec 4 points, avant son déplacement à Lille, le mercredi 28 août.