PSG, Barça - Mercato : Accord pour Neymar, Leonardo dit tout.

Neymar veut quitter le PSG pour retourner au Barça.

Jeudi, Gianluca Di Marzio a annoncé qu'un accord aurait été trouvé entre le PSG et le Barça pour le transfert définitif de Neymar vers la Catalogne. Leonardo, directeur sportif parisien, a fait le point sur la situation du jour de 27 ans.

Neymar partit pour rester au PSG cette saison ?

Gianluca Di Marzio a annoncé sur le réseau social Twitter qu'un accord aurait été trouvé entre le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone pour le transfert définitif de Neymar du PSG vers la Catalogne. L'accord serait même complet puisque l’international brésilien aurait déjà trouvé un terrain d'entente avec Josep Maria Bartomeu concernant son salaire.

Le journaliste de Sky Sports précise également qu'Ivan Rakitic, Ousmane Dembélé et Jean-Clair Todibo feraient partie du deal. À l’issue de la victoire du PSG à Metz (2-0), Leonardo s’est longuement confié sur la situation de Neymar, toujours en partance vers le FC Barcelone.

« Je pense que notre position a toujours été claire, ils ont toujours su ce qu’on voulait. Honnêtement, la première offre écrite qu’on a reçue pour Neymar date du 27 août, à cinq jours de la fin du mercato. On a même été ouvert à parler d’autres joueurs pour faire l’opération, mais après on n’a jamais eu d’accord écrit.

Si c’est fini ? Aujourd’hui, avec les propositions reçues et ce qu’on a demandé, il n’y a pas d’accord. Si c’est fini ? Je ne sais pas, ça dépend de Barcelone. On a pensé à une deadline, mais on est à trois jours de la fin du mercato, il y a une deadline naturelle. La position de Neymar a toujours été claire, et la nôtre aussi.

On a toujours dit depuis le début que s’il y avait une proposition satisfaisante, il pouvait partir, mais cela n’a pas été le cas. S’il peut rester ? Il est sous contrat avec nous, ça c’est clair, et à ce jour, il n’y a pas d’accord. Tout le monde concerné par les négociations connaît notre position », a déclaré le patron du recrutement du PSG en zone mixte.

Reste à savoir ce qui se passera dans ce dossier jusqu’à lundi avant minuit.

Affaire à suivre…