OM - Mercato : FC Nantes, Valentin Rongier répond à Waldemar Kita.

Valentin Rongier transféré par le FC Nantes à l' OM. Publié par ALEXIS le 04 septembre 2019 à 20:05

Transféré à l’ OM après des négociations tendues et après la fermeture officielle du mercato d’été, Valentin Rongier avait été critiqué par Waldemar Kita pour son comportement, tout comme les dirigeants de Marseille qui ont fait trainer le dossier du milieu de terrain. Dans des propos rapportés par L’Équipe, ce dernier a répondu au président des Canaris.

Valentin Rongier avoue avoir été stressé, quand Kita et l' OM ne s'entendaient pas.

Waldemar Kita avait déploré la manière de faire des dirigeants de l’ OM, lors du transfert de Valentin Rongier du FC Nantes à l’ OM, mardi. Il avait laissé entendre que Jacques-Henri Eyraud et le club phocéen avaient manqué de respect aux Canaris.



« Dans les affaires, on n’est pas obligés d’être d’accord, mais ce n’est pas pour ça qu’on ne peut pas respecter l’autre partie. (...) À un moment donné, Marseille nous a quand même un peu manqué de respect. Ce n’est pas comme ça qu’on fait », s’est plaint Waldemar Kita.

« Je comprends qu’on puisse voir le joueur avant, s’il veut venir négocier certaines choses. Mais pas de cette façon. Ce n’est pas sérieux... », a dénoncé le dirigeant nantais, interrogé par le journal national.

En effet, le milieu de terrain qui s’était déjà mis d’accord avec Marseille est resté dans la cité phocéenne, sans donner signe de vie, alors que les deux clubs n’avaient aucun accord.

« Avez-vous été en contact avec Valentin Rongier depuis qu'il est arrivé à Marseille, lundi ? Pas du tout. Je n'ai pas souhaité qu'il parte tout de suite, mais je ne pouvais pas intervenir. Les joueurs font ce qu'ils veulent », a répondu Wademar Kita.

Finalement transféré à l’ OM, Valentin Rongier a dit sa part de vérité sur son départ du FC Nantes, dans le même quotidien de sport.

« Ces derniers moments (de mon transfert, ndlr) étaient très stressants, très éprouvants. Pour moi, mais aussi pour tout mon entourage. Je pense à ma famille qui est restée sur Nantes, il fallait tenir tout le monde au courant », a confié le désormais ex-capitaine des Canaris.

« Avez-vous eu peur que l'opération ne se fasse pas ? Oui, bien sûr. On était sûr de rien, à un moment donné, il était même question de rentrer à Nantes », a révélé le néo-Phocéen, avant d’exprimer ses premières impressions.

« Le dénouement est bon, je ne vais retenir que ça. Je vais savourer, je suis très content d'être ici, d'avoir pu signer à l' OM. Je vais en rigoler dans quelque temps », a déclaré Valentin Rongier.

Pas sûr que ces propos fassent plaisir à Waldemar Kita qui n’a pas pu recruter Adrien Trebel pour remplacer le joueur formé à Nantes, au sein de l’équipe de Christian Gourcuff.