Euro 2020 : L'Allemagne se reprend, la Belgique s'envole

L' Allemagne de Manuel Neuer a obtenu un succès important en Irlande du Nord

Les choses commencent à se décanter dans les qualifications pour l'Euro 2020. Tandis que la Belgique et la Russie ont déjà quasiment leur billet, l'Allemagne et les Pays-Bas se replacent. En revanche, la Croatie a de nouveau déçu.

Groupe C : L'Allemagne et les Pays-Bas se rapprochent de la tête

Dans un match hyper important pour son avenir dans ces qualifications, l'Allemagne s'est bien reprise après sa défaite à domicile contre les Pays-Bas vendredi soir (2-4). Les joueurs de Joachim Löw se sont imposés en Irlande du Nord 2 buts à 0 et reviennent à hauteur de leur adversaire au sommet de ce groupe C.

En difficulté lors du premier quart d'heure, la Mannschaft a ensuite fait parler sa maîtrise technique pour prendre le dessus sur de valeureux mais limités Nord-Irlandais. Une magnifique frappe en lucarne de Marcel Halstenberg, le défenseur du RB Lepizig, et le cinquième but dans ces qualifications de Serge Gnabry ont traduit au tableau d'affichage la domination allemande.

Les Pays-Bas se sont également imposés à l'extérieur lundi soir. La sélection batave a largement dominé l'Estonie 4-0, avec un Memphis Depay de gala, buteur et double passeur décisif. Les joueurs de Ronald Koeman reviennent à 3 points de l'Allemagne et de l'Irlande du Nord, mais en ayant disputé un match de moins.

Groupe H : La Belgique et la Russie seules au monde

Avec respectivement 11 et 8 points d'avance sur le Kazakhstan et Chypre à quatre journées de la fin des qualifications, les sélections belges et russes ont quasiment éteint tout suspense dans ce groupe H. Victorieuse 4-0 en Écosse, la Belgique de Kevin De Bruyne (1 but et 3 passes décisives) continue son parcours parfait dans ces éliminatoires et prouve qu'elle est peut-être actuellement la meilleure nation du monde.

Sur une spirale positive après sa belle Coupe du monde à la maison (quart de finale), la Russie réalise elle aussi un excellent parcours et possède 15 points après 6 matches disputés. La Russie n'a cependant pas brillé contre le Kazakhstan et a dû attendre la 89ème minute pour trouver la faille dans la défense adverse. C'est Mario Fernandes, le défenseur du CSKA Moscou, qui a été le sauveur de la Sbornaïa.

Les autres groupes : La Pologne et la Croatie déçoivent

La Croatie a de nouveau marqué le pas dans le groupe E, en concédant un piètre match nul en Azerbaïdjan. Malgré l'ouverture du score précoce de Luka Modric, les joueurs de Zlatko Dalic se sont montrés ensuite incapables de creuser l'écart et ont même vus leur adversaire revenir au score à 20 minutes de la fin. Les vice-champions du monde restent tout de même en tête de leur groupe, mais ils ne possèdent qu'un point d'avance sur la Slovaquie et la Hongrie.

Enfin, dans le groupe G, la Pologne, pourtant si impériale habituellement lors des éliminatoires, a de nouveau déçu lundi soir en étant tenu en échec par l'Autriche à domicile (0-0). Les partenaires de Robert Lewandowski peuvent même se satisfaire de ce match nul, tant l'Autriche a dominé ce match, tirant 22 fois au but contre seulement 7 fois pour les Polonais.

Dans le même groupe, la Slovénie a confirmé son éclatant succès d'il y a quatre jours contre la Pologne en s'imposant de nouveau à domicile contre l'Israël. Les partenaires de Jan Oblak se sont imposés 3 buts à 2 et prennent la deuxième place du groupe, à deux points de la Pologne. L'Autriche suit juste derrière alors que l'Israël et la Macédoine ne sont pas décrochés et se trouvent à cinq points de la première place du groupe.