Nantes - Mercato : Waldemar Kita passe à côté d'un très joli coup

Waldemar Kita, président du FC Nantes.

Au FC Nantes, Waldemar Kita est très souvent pointé du doigt pour être "trop radin" concernant le mercato estival. Et le président nantais semble avoir fait honneur à cette réputation en proposant une offre ridicule pour un joli coup.

FC Nantes : L’offre ridicule de Waldemar Kita pour ce gros coup dévoilée.

Le FC Nantes ne compte pas faire le type de mercato rêvé par certains fans en attirant de grosses stars. Non. Le club présidé par Waldemar Kita compte recruter des joueurs de qualité sans vraiment se ruiner.

Et dans cette perspective, les dirigeants nantais auraient pu boucler un joli renfort offensif en la personne d’Islam Slimani. Si le buteur algérien fait désormais les beaux jours de l’ AS Monaco, il aurait pu faire ses premiers pas en Ligue 1 sous les couleurs du FC Nantes lorsque le club l’avait détecté en Algerie.

À l’époque joueur du CR Belouizdadd, Islam Slimani était très proche de rejoindre Nantes. Tout semblait boucler pour son transfert. « Vahid a été le premier à nous en parler, j’avais regardé ensuite des images. J’avais décelé les capacités d’un combattant, fort de la tête, avec de bons déplacements. Mais quand il est venu à Nantes pour signer son contrat, cela a capoté », se rappelle Michel Der Zakarian dans des propos rapportés par L’Équipe.

Le transfert d’Islam Slimani Kita va capoter pour une simple raison : l’offre du clan Kita était bien en deçà des attentes du joueur. « Ils lui ont proposé trois francs, six sous, ils l’ont pris pour un moins que rien », révèle un proche du dossier.

Une erreur grossière des dirigeants du FCN en hésitant à proposer un gros contrat à Islam Slimani ? De toute évidence, les dirigeants nantais doivent maintenant regretter de ne pas avoir poser un gros chèque sur la table pour l’Algérien vendu à 35 M€ à Leicester City avant d’être prêté à Monaco.