Asse - Toulouse (le VAR) : Pierre Ménès charge l’affaire !

Asse -Toulouse, Pierre Ménès charge

Le match Asse-Toulouse (2-2) aurait pu se terminer avec plus de buts, mais l’arbitre et le VAR en ont décidé autrement. Pierre Ménès, comme plusieurs Stéphanois et Toulousains, trouve le rôle de l’homme en noir véritablement néfaste aussi bien pour l’ As Saint-Étienne que Toulouse FC.

Asse-Toulouse : Pierre Ménès épingle l'arbitrage

Dimanche, en avant dernier match de la 5e journée de Ligue 1, l’ Asse et Toulouse se sont séparés sur un match nul. C’est deux équipes ont cependant marqué deux buts chacune, trop peu au regard de ce qu’aurait pu être le score si l’arbitre n’avait pas aligné une série de mauvaises décisions. Pierre Ménès, le journaliste du "Canal Football Club", sur son blog, critique aussi l’arbitrage. Il a posté : « La fin de ce match très plaisant jusqu’ici a été monopolisée par l’arbitre».

Le journaliste plaide pour l’ Asse en disant qu’un : « penalty absolument évident pour une charge de Gradel sur Cabaye » a été refusé aux Verts. « Alors déjà, que le VAR ne lui signale pas son erreur, c’est hallucinant. Mais ce qui l’est encore plus, c’est que l’homme en noir est à dix mètres de l’action, non masqué. Mais Pierre Ménès n’oublie pas non plus le tort fait à Toulouse qui aurait selon lui dû voir son but validé. « Il y a aussi eu le but de Koulouris refusé pour un ongle de gros orteil hors-jeu. Il aurait donc pu (dû) y avoir deux buts de plus dans ce match.»

L’ Asse et Toulouse se sont quittés sur « ce nul 2-2 » qui « reste un bon résultat pour Toulouse et un mauvais pour Sainté, qui semble toujours aussi court physiquement, à l’image de Boudebouz et Khazri », selon le journaliste