Brest - Rennes : VAR, Létang répond au mea culpa des arbitres

Olivier Létang, président du Stade rennais, en conférence de presse.

Olivier Létang, président du Stade rennais, a répondu au directeur technique de l’arbitrage qui a reconnu « un vrai dysfonctionnement » de la VAR lors du derby opposant Rennes à Brest.

Rennes : Olivier Létang lance : « ces justifications erronées ».

Une rencontre qui continue de faire grincer des dents en Bretagne. Et pour cause, les décisions de l’arbitre ne sont pas appréciées du côté de Rennes.

Si le but de Raphinha avait été validé dans un premier temps, Monsieur Clément Turpin l’arbitre de la rencontre, sous pression des joueurs brestois, a consulté la VAR avant d’annuler le but pour une faute rennais. Lors d’une interview accordée à RMC Sport, Pascal Garibian est revenu sur cette décision et a reconnu une faille dans le système.

« La bonne décision a été prise », a déclaré le directeur technique de l'arbitrage de reconnaître que e laps de temps entre la validation du but et son annulation n'est due qu'à « un dysfonctionnement dans le process de l'assistance vidéo ».

Un mea culpa qui a suscité la réponse du président rennais Olivier Létang. Pour le dirigeant des Rouges et Noir, « ces justifications sont erronées ».

« En tant que dirigeant de club, on doit prendre de la hauteur et montrer l’exemple. Alors, je vais peser mes propos, a-t-il entamé. Mais les justifications sont totalement erronées. Je trouve que c’est dommage et que ce n’est pas très sérieux pour le football français. Parce que quand quelqu’un fait une erreur, il peut lever la main et le dire », a-t-il répondu dans des propos rapportés par la radio sportive.

Le président du Stade rennais ne désarme pas et incite pour obtenir réparation. Les dirigeants rennais ont écrit à LFP et demande de ne pas homologuer le résultat de la rencontre contre Brest.