ASSE : Coup de tonnerre sur une vente de Sainté

L’ ASSE cherche preneur

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer ne sont pas suffisamment fortunés pour porter l’ ASSE plus loin. D’où une vente de l'écurie ligérienne envisagée très prochainement ?

Porte ouverte à une vente de l’ ASSE

Le PSG, l’ OM, l’ OGC Nice, pour ne citer que ces clubs français, ont été revendus. C’est dire que si les ventes de clubs de football sont à la mode. Une mode à laquelle l’ ASSE ne devrait pas échapper.

D’ailleurs, en été 2018, des discussions avaient déjà été ouvertes avec le fonds d’investissement américain Peak6 pour une vente de l’ ASSE . Mais l’affaire a échoué. Ce qui ne signifie aucunement que l’ AS Saint-Etienne ne serait plus vendue, loin de là.

Roland Romeyer y pense toujours et a même déjà arrêté le profil de celui qui la rachèterait. Le président du directoire du club stéphanois veut que ce soit « quelqu'un qui aurait envie d'investir à l'ASSE avec de l'amour, des sentiments forts ».

Autrement dit, l’ AS Saint-Etienne est sur le marché. Mais l’affaire traîne parce que le profil de l’acheteur souhaité ne court pas les rues. « On n'a pas trouvé ce Monsieur », a confié Roland Romeyer au Progrès avant de préciser : « Ce qu'on voudrait, avec Bernard Caïazzo, c’est trouver quelqu’un qui puisse faire encore grandir le club. »

Mais pourquoi faudrait-il vendre l’ AS Saint-Etienne qui se porte pourtant bien ? « Avec de l’argent, on a, en principe, plus de chances de faire de bonnes équipes. Ce n’est pas avec ma fortune et celle de Bernard Caïazzo qu’on pourra investir comme à Nice par exemple », a répondu le président du directoire stéphanois.

Avis aux investisseurs.