Asse - Mercato : Un bloc solide derrière Ghislain Printant

Les jours de Ghislain Printant à la tête des Verts semblent comptés

Après sept journées disputées en Ligue 1, Saint-Etienne est avant-dernier. De nouveau battu par Metz mercredi soir à Geoffroy-Guichard, les Verts ne voient pas le bout du tunnel en ce début de saison et leur entraîneur, Ghislain Printant, est en grand danger. À moins que...

Ghislain Printant toujours sur le banc à Nîmes ?

Auteur d'une saison 2018-2019 de très grande qualité et conclue à la quatrième place, l'AS Saint-Etienne pensait poursuivre sur sa lancée cette saison. Les dirigeants stéphanois semblaient avoir été efficaces sur le marché des transferts, en remplaçant Rémi Cabella par Ryad Boudebouz et en recrutant des joueurs comme Yohan Cabaye, Miguel Trauco ou encore Denis Bouanga.

Mais le club dirigé par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo semble payer au prix fort le départ de son ex-entraîneur Jean-Louis Gasset, très apprécié par ses joueurs et qui n'avait pas souhaité continuer l'aventure. Gasset a été remplacé cet été par son ancien adjoint Ghislain Printant, qui suscitait déjà une certaine défiance avant même le début de la saison. Les premiers résultats de Saint-Etienne donnent ainsi raison aux sceptiques de la première heure et l'avenir du technicien paraît s'assombrir de jour en jour.

S'il a de moins en moins le soutien de ses dirigeants, le natif de Montpellier semble en revanche toujours suivi par ses joueurs, qui ne manquent pas de le soutenir publiquement. Et après la défaite à Metz, c'est Loïc Perrin, le capitaine des Verts et le joueur dont la parole a le plus d'influence au sein du club, qui a pris la défense de son coach, dans des propos rapportés par L'Equipe.

"Cela ne part pas d’une mauvaise intention. On veut faire mieux mais on n’y arrive pas. Ce qui est sûr, c'est que ce n’est pas le coach qui joue, c’est nous. Je suis content de travailler avec lui. J'ai le sentiment qu'il fait le maximum, en tenant de bons discours. Mais ça ne marche pas. Quand ça va mal, tout va mal."

Le soutien de Loïc Perrin arrive au bon moment pour un Ghislain Printant qui est loin d'être assuré de prendre place sur le banc des Verts lors du déplacement à Nîmes dimanche.

Par Nicolas Gauthier
Publié le 26 septembre 2019 à 10:00 | mis à jour le 26 septembre 2019 à 10:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp