PSG : Ligue 1, Thiago Silva gonflé à bloc avant Bordeaux

Thiago Silva, capitaine du PSG. Publié par Timothée Jean le 27 septembre 2019 à 23:25

Thiago Silva, le capitaine du PSG, s’est présenté en conférence de presse avant le match contre les Girondins de Bordeaux. Et le défenseur français a tenu à prévenir le club bordelais.

PSG : Thiago Silva impatient d’en découdre avec Bordeaux

C’est la deuxième défaite à domicile cette saison. Alors que le PSG était très attendu pour poursuivre sa bonne dynamique en champions, les Parisiens ont été surpris par une solide équipe de Reims. Le Paris Saint-Germain s’est incliné (2-0) face à Stade de Reims le mercredi dernier.

Un revers frustrant pour Thiago Silva. Mais le défenseur voit un côté positif dans cette déroute. Thiago Silva assure qu’il faut y voir un avertissement afin d’éviter la même contre-performance à Bordeaux ou à Galatasaray la semaine prochaine en Ligue des Champions.

« Perdre est toujours difficile, surtout chez nous, devant nos supporters (…). Mais parfois, c’est aussi positif, car tu dois gérer cette situation avec calme et avoir conscience. Il faut maintenant réfléchir à tout ce que nous avons raté pour ne pas faire la même chose contre Bordeaux et Galatasaray », a-t-il déclaré en conférence de presse.

Thiago Silva a tiré les leçons de cette défaite et espère que son équipe ne commettra plus la même erreur. Le déplacement à Bordeaux sera l’occasion de rectifier le tir le plus rapidement posssible. Le capitaine parisien s’est dit prêt pour ce match et souhaite s’imposer face aux Bordelais.

« Cette défaite à domicile va nous donner un peu plus de motivation. On va tout donner sur le terrain et aller chercher la victoire. On a conscience des difficultés que l’on va rencontrer à Bordeaux. Nous allons tout faire pour aller gagner là-bas, avec beaucoup de respect pour cette équipe qui fait un bon début de saison. Il faudra montrer un autre visage et jouer avec personnalité. Je pense que nous sommes prêts », a-t-il conclu.

Les Girondins de Bordeaux sont avertis.

Afficher les commentaires