Stade Rennais : Les vérités de Benjamin Bourigeaud après l’ OM

Stade Rennais : Benjamin Bourigeaud très objectif sur la match contre l’ OM

Le Stade Rennais est allé faire match nul avec l’ OM (1-1) dimanche en conclusion de la 8e journée de Ligue 1. Benjamin Bourigeaud s’est arrêté en zone mixte après la rencontre.

Benjamin Bourigeaud à coeur ouvert après OM - Stade Rennais

Benjamin Bourigeaud a commencé par regretter le gâchis rennais de la première période de jeu. « Oui, bien sûr, parce qu'on entame le match correctement. On aurait dû enfoncer le clou en première mi-temps, on n'a pas réussi à le faire », a déploré le joueur du Stade Rennais.

Il fallait d’autant enfoncer le clou en première période que Benjamin Bourigeaud savait que l’ OM reviendrait métamorphosé en seconde période. « On savait que Marseille allait revenir avec d'autres intentions en deuxième mi-temps et allait pousser. On l'a vu et le public les a poussés jusqu'à la fin », a-t-il expliqué.

Une métamorphose de l’ OM et un soutien du Vélodrome qui ont rendu la vie dure au Stade Rennais. Mais les hommes de Julien Stéphan ont tenu pour avoir retrouvé leurs lettres de noblesse face à l’adversité : « Ça a été dur pour nous en 2e mi-temps, mais on a retrouvé les valeurs d'une équipe qu'on avait perdues ces derniers temps. »

Benjamin Bourigeaud a par ailleurs expliqué ne pas avoir compris pourquoi l’arbitre n’avait pas sifflé la faute sur Hamari Traoré. Un fait de jeu qui provoqué le corner qui a permis l’égalisation de l’ OM.

« Bah, ce sont un peu des décisions qu'on ne comprend pas. Pour nous, tout le monde se dit qu'il y a une faute sur Hamari (Traoré) et ça engendre un corner sur lequel il y a but », s’est étonné le milieu de terrain du Stade Rennais.

Mais pour Benjamin Bourigeaud, cette erreur d’arbitrage ne doit pas être une excuse pour le Stade Rennais qui doit plutôt s’en vouloir pour ne pas être parvenu à tuer le match en première période.

« L'arbitre a pris une décision et on ne va pas se cacher derrière ça. On aurait dû enfoncer le clou avant. Mais les conclusions restent positives », a estimé le Rennais.

Enfin, Benjamin Bourigeaud n’a pas manqué d’évoquer la prestation des deux gardiens, à savoir Steve Mandanda et Edouard Mendy. Une prestation de haute voltige.

« Il fait deux beaux arrêts, coup sur coup en plus, c'est le rôle d'un gardien d'aider son équipe à ne pas encaisser de but. Il l'a très bien fait, comme Edouard (Mendy) l'a très bien fait de notre côté. Il y avait de très bons gardiens ce soir », s’est-il félicité.

On ne peut pas lui reprocher de ne pas être objectif dans ses analyses.





Par JOËL
Publié le 30 septembre 2019 à 17:25 | mis à jour le 30 septembre 2019 à 17:25

Facebook
Twitter
email
Whatsapp