ASSE : Un gros coup dur pour le club ligérien, après le derby !

L' ASSE  a appris le décès d’Yves Guichard, petit-fils de Geoffroy Guichard.

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour l’ ASSE ! Alors que le club est encore en train de savourer la victoire sur son grand rival, notamment l’ OL, dans le derby, il vient d’apprendre une très mauvaise nouvelle !

L' ASSE attristée par la disparition de l'un de ses anciens dirigeants.

Quarante-huit heures après le succès contre le voisin et ennemi l’ OL, supporters, joueurs, encadrement technique et dirigeants de l’ ASSE continuent de se réjouir. Cependant, ils devront écourter leur joie, car le club est frappé par un événement malheureux.

En effet, les Verts viennent de perdre une illustre personnalité. Dans un communiqué officiel, l’AS Saint-Étienne a fait part de sa profonde tristesse, suite à la disparition d' Yves Guichard.

« C’est avec une vive émotion et une grande tristesse que l’AS Saint-Étienne a appris le décès d’Yves Guichard. Fils de Pierre Guichard, premier président du club, et petit-fils de Geoffroy Guichard, il s'est éteint ce lundi à l'âge de 85 ans. Il a toujours voué une grande passion pour le foot et les Verts.

Dirigeants, entraîneurs, joueurs et salariés du club présentent leurs plus sincères condoléances à la famille d'Yves Guichard », a écrit l’ ASSE, avant de présenter le disparu.

« Né en 1935, Yves Guichard accompagne, très jeune, son père au bord des terrains. Cette passion ne fait que grandir au contact de la section amateurs qu’il encadre en tant que dirigeant à partir de 1962.

Il est un témoin privilégié de la victoire en finale de la Coupe Gambardella 1963 et contribue à la naissance du centre de formation (1968), deux événements qui permettront à une génération de jeunes joueurs de lancer deux décennies de domination stéphanoise sur le football français.

Il est ensuite nommé vice-président à la demande de Roger Rocher qui lui confie la gestion des finances du club. Membre influent de l’ ASSE, Yves Guichard participe aux prises de décisions stratégiques dans les années 1980 avant de succéder à André Laurent au poste de Président.

Élu le 20 juillet 1993, il consent des investissements importants. Il est à l'origine du retour de Robert Herbin au poste d’entraîneur en 1987, fait de Jean-Michel Larqué un manager général et recrute des joueurs majeurs tels que Laurent Blanc et Roland Wolfarth.

Il quittera la présidence le 6 mai 1994, mais restera l’un des plus fidèles supporters de l’ ASSE », a rappelé le club du Forez.