Euro 2020 : L'Espagne décroche sa qualification, la Suisse se relance

L'Espagne de Sergio Ramos est qualifiée pour l'Euro 2020
Par Nicolas Gauthier
Publié le 16 octobre 2019 à 09:59 | mis à jour le 16 octobre 2019 à 09:59
Résultats

La fin de la 8ème journée des éliminatoires de l'Euro 2020 se déroulait mardi soir et une sixième nation a décroché son billet, l'Espagne. Dans les autres groupes, la Finlande a fait un grand pas et la Suisse a remporté l'affiche de la soirée.

L'Espagne a souffert plus qu'à l'accoutumée dans cette campagne

Grâce à un but de Rodrigo (Valence) dans le temps additionnel, l'Espagne a décroché le nul en Suède mardi soir (1-1) et ainsi validé son billet pour la phase finale de l'Euro 2020. Avec David De Gea (Manchester United) dans les buts - mais contraint de sortir à l'heure de jeu pour une douleur à la cuisse gauche - et Juan Bernat (Paris Saint-Germain) titularisé sur le côté gauche de la défense, la Roja n'a pas brillé mais a réussi à décrocher au forceps le point qui lui manquait pour se qualifier. Plutôt habitués à survoler les éliminatoires, les Espagnols n'ont pas franchement convaincu cette fois-ci mais l'essentiel a été acquis. La deuxième place du groupe va désormais se jouer entre la Suède (15 points), la Roumanie (14 points) et la Norvège (11 points), qui, en égalisant dans le temps additionnel en Roumanie, garde un espoir de qualification.

En difficulté dans le groupe D, la Suisse s'est totalement relancée mardi soir en battant à Genève le leader irlandais. Vainqueurs 2-0 grâce à des buts d'Haris Seferovic (Benfica) et Shane Duffy contre son camp, les joueurs de Vladimir Petkovic reviennent à un point de l'Irlande mais avec un match disputé en moins. Exempt mardi soir, le Danemark possède le même nombre de points que la Nati et il lui reste également deux matches à disputer. L'affiche de la dernière journée du groupe entre l'Irlande et le Danemark vaudra son pesant d'or et pourrait bien faire les affaires de la Suisse.

Enfin, dans le groupe J, l'Italie, déja qualifiée, a poursuivi son impeccable parcours en s'imposant 5 buts à 0 au Liechtenstein. Roberto Mancini avait aligné une équipe bis mais cela n'a pas empêché la Squadra Azzurra de dérouler face à une faible opposition. Andrea Belotti (Torino) s'est notamment signalé en inscrivant un doublé. Derrière l'Italie, la Finlande a fait un grand pas vers la qualification en battant nettement à domicile un concurrent direct, l'Arménie. Sous l'impulsion de son redoutable buteur Teemu Pukki (Norwich), les Finlandais ont pris le dessus en seconde période. Avec cinq points d'avance sur leur adversaire du soir et sur la Bosnie-Herzégovine - battue en Grèce 1-2 -, la Finlande devrait finir le travail lors de la prochaine journée contre le Liechtenstein.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp