OM - Mercato : Les détails du contrat de Pavlovic sont tombés

L’ OM disposé à offrir 5,5M€ au Partizan Belgrade pour Strahinja Pavlovic Publié le 16 octobre 2019 à 13:25

L’ OM aimerait signer Strahinja Pavlovic pour le renfort de sa défense centrale cet hiver. Jacques-Henri Eyraud et son staff auraient déjà ficelé l’offre à présenter au Partizan Belgrade.

Grosse offre de l’ OM pour Strahinja Pavlovic

L’ OM n’envisage pas de recruter lors du mercato hivernal en raison de l’état de ses finances. L’information est d’ André Villas-Boas lui-même.

« Le problème c’est qu’on se trouve dans une situation presque calamiteuse au niveau financier. (…) Si on pourra recruter en janvier ? Non, je ne pense pas », assurait récemment l’entraîneur marseillais sur France 3.

Mais le technicien portugais n’avait pas manqué de concéder que le dernier mot appartenait à Frank McCourt. « Mais il n’y a que le propriétaire qui peut répondre à cette question », avait en effet reconnu le coach.

Et il semble que le propriétaire de l’ OM ait décidé de prendre le contre-pied de la prédiction de son coach. En effet, l’absence d’Alvaro Gonzalez (fracture non déplacée du péroné) et de Boubacar Kamara (suspendu) a fait prendre conscience du manque de profondeur en défense centrale sur le banc olympien.

Pour combler cette insuffisance, les recruteurs de l' OM auraient supervisé le jeune défenseur central serbe de 18 ans Strahinja Pavlovic plusieurs fois et décidé de formuler une offre au Partizan Belgrade dès le mercato hivernal. Une proposition qui, selon le média serbe kurir, s’élève à plus de 5,5 millions d’euros pour convaincre les dirigeants serbes d’écourter le contrat de l’international serbe aux 2 sélections, valable jusqu’en 2024 suite à sa récente prolongation en septembre.

Strahinja Pavlovic, qui n'est pas parvenu à signer avec la Lazio Rome lors du mercato estival en raison de son échec sur les tests physiques, serait donc la seconde piste défensive visée par l’ OM en vue du mercato hivernal, après le Mexicain Carlos Salcedo avec qui André Villas-Boas lui-même aurait discuté…

Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp