OL - Mercato : Tonnerre dans le dossier Laurent Blanc

OL : Laurent Blanc recalé en raison de sa paresse
Par Loua Joel
Publié le 16 octobre 2019 à 15:25 | mis à jour le 16 octobre 2019 à 15:25
Résultats

Rudi Garcia a finalement été nommé sur le banc de l’ OL au détriment de Laurent Blanc qui était pourtant pressenti comme le grand favori. La vérité vient d'éclater sur les raisons de l’échec de la piste menant à l’ancien entraîneur parisien.

OL : la vérité éclate sur l’échec du dossier Laurent Blanc

Que Rudi Garcia ait finalement été nommé aux leviers de commande du banc de l’ OL est une surprise, et ce à plusieurs titres. Pour ne citer qu’un argument, on peut déjà mentionner le fait pour l’ex-coach de l’ OM d’avoir coiffé Laurent Blanc au poteau. La majorité des observateurs pensaient que ce dernier serait finalement nommé, en dépit des difficultés que la presse ne cessait pas d’annoncer. Mais c’est bien Rudi Garcia a été finalement été nommé par les recruteurs de l’ OL.

Pourquoi le dossier Laurent Blanc a-t-il alors échoué ? Un agent français a répondu à cette question. Selon l’agent, Laurent Blanc n’a finalement pas été retenu en raison de sa paresse.

« De tous les entraîneurs que je connaisse, Laurent Blanc est clairement le plus gros des fainéants. Il a toujours eu ce problème dans tous les clubs dans lesquels il est passé », a estimé l’agent dans 20 Minutes avant de se rappeler : « Je me souviens à l’époque de Bordeaux, j’avais des joueurs qui me disaient qu’en plein mois de juillet, donc en pleine préparation d’avant-saison, quinze jours avant les premiers matchs de championnat, il enfilait trois jours de repos pour partir à Montpellier faire du golf avec ses copains. Incroyable. »

« A l’étranger, il est soi-disant toujours sur les listes des clubs mais à l’arrivée il n’est jamais pris, parce que les mecs qui prennent des infos sur lui finissent par comprendre qu’il n’est pas travailleur », a ajouté l’agent pour étoffer sa thèse.

Laurent Blanc a été recalé par l’ OL en raison, entre autres, de sa volonté de venir avec Jean-Louis Gasset comme adjoint. Et c’est également l’une des principales causes de l’échec du dossier. Pour la simple et bonne raison que, quoique très important pour Laurent Blanc, Jean-Louis Gasset ne souhaitait plus être adjoint.

« Le truc c’est qu’il est très bon en sélectionneur ou en coach s’il a quelqu’un à côté qui lui fait ses séances [en l’occurrence Jean-Louis Gasset]. Mais il n’est bon à rien s’il n’a pas Gasset avec lui. Or Gasset ne veut absolument plus aujourd’hui redevenir numéro 2 et c’est ça qui a tué la candidature de Laurent Blanc à Lyon », a confié l’agent.

De quoi clore le bec aux partisans de Laurent Blanc ? On verra bien.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp